L’évêque de Goma Mgr Willy Ngumbi, inaugure de nouveaux bâtiments de l’Université Catholique la Sapientia

L’université Catholique La Sapientia a inauguré ce jeudi 31 octobre 2019 de nouveaux bâtiments à l’occasion du lancement officiel de ses activités pour cette année académique 2019-2020. La cérémonie a eu lieu au cours d’une messe bénie par l’évêque de Goma, Mgr Willy Ngumbi en présence de plusieurs autres autorités politico-administratives de la province du Nord-Kivu dont le président de l’assemblée provinciale du Nord Kivu Robert SENINGA, la ministre provinciale de l’éducation Prisca LUANDA KAMALA représentante personnelle du gouverneur de province qui a procédé à la coupure du ruban symbolique, les prêtres venus des différentes paroisses, les représentants des partenaires

Ces bâtiments construits grâce au financement de plusieurs partenaires dont la Société PREMIDIS d’une hauteur de plus de 200 000 $ abritera des auditoires, une salle de spectacle, laboratoires et d’autres services.

Dans un entretien avec la presse Willy NGUMBI l’évêque du diocèse de Goma s’est dit être fier de l’inauguration de cette première université de l’église catholique dans le diocèse de Goma depuis sa création. Il  a fait savoir que l’aboutissement de ce beau cadre va servir de lieu d’apprentissage pour plusieurs personnes qui seront utiles à eux-même et à la société Congolaise pour son développement.

Selon lui l’Eglise Catholique joue un rôle très important dans l’éducation partout au pays et que c’est important qu’elle soit accompagnée par plus d’un individu et partenaire pour aider l’Etat Congolais dans sa noble mission d’éduquer la nation car aucun pays ne peut se développer sans l’éducation dit-on.

Pour l’abbé Innocent NYIRINDEKWE, recteur de l’université catholique la Sapientia, malgré l’inauguration de ce bâtiment, les défis restent énormes pour que son institution soit parmi les meilleures au pays à titre d’exemple : la continuité de la construction des bâtiments et homes pour étudiants. Celui inauguré ce jeudi est la genèse, il faudra donc avoir assez des matériels didactiques, bien équiper les laboratoires pour les pratiques professionnelles des étudiants de toutes les facultés, enseigner les enseignants qualifiés et expérimentés afin que les finalistes de l’UCS soient des créateurs et non des quémandeurs d’emplois.

                                                                                                                                                   Guellord RISASI