1er jour de la session ordinaire des EXETAT2020: les finalistes se réjouissent des questions d’actualités posées et restent sereins pour la suite des épreuves

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Ce lundi 7septembre 2020 a éte lancée la session ordinaire des Examens d’Etat sur toute l’étendue du territoire de la RDC.
Ayant attendu ces épreuves depuis plusieurs mois, certains finalistes de Goma, rencontrés par Kivunyota Hebdo ce lundi 7septembre à l’issue de leurs épreuves, se sont réjouis des questions qui leur ont été posées à ce premier jour et restent sereins pour affronter les autres épreuves de ces trois prochains jours.

“J’ai beaucoup aimé l’éxamen d’aujourd’hui. C’était des questions d’actualité auxquelles toute personne avisée peut répondre. Il y a eu même des questions sur le Coronavirus” se rejouit Imani Manirakiza Faustin élève finaliste du Lycée Kimbilio.

“L’examen était très facile.Je crois que les compositeurs ont ténu compte de la crise que nous traversons actuellement. Au depart j’avais peur mais maintenant la peur est partie.Je suis prèt à affronter toutes les autres épreuves qui vont venir.” ajoute Kito Chentwali,un autre finaliste de l’institut Saint Galilé.

À un autre de rencherir:
“Une des questions qui m’a marquées c’est celle du Coronavirus. On nous a démandé de choisir parmi les assertions un des moyens pour lutter contre le Coronavirus. Ça c’est une question cadeau pour tous ceux qui suivent les infos.Il y avait plusieurs autres questions auxquelles pour répondre,il faut être cultivés.”

Neanmoins,parmi les plaintes de la plupart de ces finalistes ce premier jour, figure le retard avec lequel les items des examens leur ont été parvenus. Certains parmi eux ont laissé entendre qu’ils attendaient les examens depuis 7h00 mais c’est vers 10h passé que les items sont arrivés dans les salles d’examens. “Nous demandons aux autorités de veiller à ce que les examens nous parviennent à temps pour nous éviter des stress avant les examens” déclare Imani Manirakiza Faustin.

Notons que les trois provinces educationnelles du Nord-Kivu ont aligné pour ces épreuves nationales, 60.730 candidats finalistes dont 21.772 filles, répartis dans 173 centres. Débutée ce lundi 07 septembre, la session ordinaire des Examens d’Etat se poursuit jusqu’au jeudi 10 septembre 2020. Les finalistes vont affronter après la culture générale ce lundi, les épreuves des langues, de cours d’options et des sciences exactes.

Emmanuel BARHEBWA

Notre hebdomadaire imprimé