À Kiwanja, l’évêque de Goma ordonne un prêtre et trois diacres ce dimanche

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Un diacre vient d’être ordonné prêtre et trois grands séminaristes ordonnés diacres ce dimanche 18 octobre par Mgr Willy Ngumbi Ngengele, évêque du diocèse de Goma en mission pastorale dans cette partie du diocèse depuis samedi 17octobre 2020.

Les nouveaux serviteurs de Dieu sont le père Jean-Bosco SAWE, originaire de Kinshasa, membre de la congrégation des pères assomptionnistes ainsi que les diacres Germain Boseniko, Patient Katembo Kihoma et Patient Polepole Safari, tous trois membres de la société de l’Apostolat Catholique/pères pallotins; les deux premiers étant originaires de la paroisse de Rutshuru et le dernier de la paroisse Katoy de Goma.

Dans son homélie, après avoir invité les chrétiens de Kiwanja à cultiver l’amour et la paix et à banir la haine et le tribalisme; l’ordinaire du lieu a appelé les nouveaux serviteurs de Dieu à l’humilité.

“Mes chers enfants, c’est pour moi une grande joie de vous accueillir ce jour, dans la famille des serviteurs de Dieu dans l’Eglise de Goma ainsi que celle du monde entier. Notre pays a besoin des serviteurs pour l’aider à construire la paix, pour apporter le developpement, la justice… Voilà pourquoi, je vous exhorte de vous mettre entre les mains de Dieu, dans l’humilité. Soyez humble et que dans cette humilité, Dieu vous aide à accomplir sa mission dans la fidélité et avec dévotion, cela malgré vos differentes faiblesses” a déclaré Willy Ngumbi.

Avant la fin de la messe, lors de son discours, l’ordinaire du lieu, revenant sur le sens de la mission universelle dont l’Église catholique célèbre ce 3ème dimanche du mois d’octobre, a fustigé le tribalisme à Buturande et dans tout le diocèse de Goma. Le christ , dit-il, a toujours voulu une Église unie. “Il est inadmissible que les gens qui fréquentent la même église soient régulièrement dans des conflits tribaux. Il faut que cela cesse ici à Kiwanja. Nous devons nous aimer tous comme enfants de Dieu. C’est cela le message fort qui nous est transmi en ce dimanche de la mission.”

Notons que cette messe d’ordination diaconale et sacerdotale à Kiwanja (Paroisse Sainte Faustine Kowalska) intervient au lendemain de la messe de confirmation que l’évêque de Goma a dite ce samedi à Rutshuru (Paroisse Saint Aloys).

Emmanuel BARHEBWA

Emmanuel BARHEBWA

Notre hebdomadaire imprimé