“Ardeur” Un poème de Ghislain Kabuyaya contre le Covid-19 à l’occasion de son anniversaire

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Ce 29 avril, à l’occasion de son anniversaire, l’artiste Coeur Tam Tam KABUYAYA, réputé polyvalent pour ses multiples talents, a bon jugé de surprendre le public avec un texte de sensibilisation sur le covid-19. Cette pandémie qui secoue le monde actuellement. L’artiste affirme que ce texte est un appel à la responsabilité commune, d’où même la raison pour laquelle il l’a intitulé Ardeurs.  Dans son texte mélancolique qu’il prend pour un deuil, l’artiste se substitue aux gens qui perdent les leurs dans cette période. Découvrez le texte en question:

 Ce texte est un requiem

Et non un slam ou un poème

Il s’agit d’un cantique funèbre

Chanté par une voix enrouée

Par suite des cris de pleurs

Oui

Je pleure

Je sanglote

J’apprends que CORONAVIRUS provoque de deuils

Hommages aux illustres disparus

Nos larmes coulent

Coulent à l’intérieur

Sans combler le gouffre d’amertume

Qui inonde notre être

La guerre a longtemps décimé

Déprimé le peuple congolais

Pire encore

CORONA

Ce terrible virus survient

Pour nous ravager à son tour

Hommage aux illustres disparus

CORONAVIRUS

Mythe ou réalité

Aubaine ou opportunité

L’essentiel est de militer

Nous liguer pour dissiper toutes tes traces

Comme les fourmis dissoudent une miette légère ou tenace

Le peuple n’a ni arme à feu

Ni bombe atomique

Pour pulvériser le bastion de CORONAVIRUS

Seul le respect strict des règles d’hygiènes

Et l’arrêt des pratiques indigènes

Peuvent desserrer les anneaux

De cette chaine de propagation

Du CORONAVIRUS

Ne pas nous serrer les mains

Cesser des contacts physiques

Ne coupera pas le fil d’interconnexion qui nous relie à nos proches

Tousser ou éternuer dans les coudes

Prouvera que nous nous aimons

Et nous préservons la santé de nos proches

Se laver les mains régulièrement nous protègent

Et  nous distinguent aux gens habitués à la saleté

En cas de fièvre

De toux sèche

De rhume…

Hâte-toi comme une gazelle

Va à une structure sanitaire la plus proche

Ne pas y aller ne fera pas de toi ni médecin

Ni te donner une formule pour confectionner tes propres médicaments

Hâte-toi comme une gazelle

Va à une structure sanitaire la plus proche

Même ton automédication

N’est qu’une illusion

Fragile comme une fondation des sables

Comme un lacs empoisonné

Peut ruiner tout un peuple

De même

La non cessation des pratiques prohibées

Peut allonger la chaine de propagation

Du CORONAVIRUS

Bannissons l’ignorance

Pour éclairer la zone d’ombre

Instituée par des faiseurs de canulars

Préjugés ou opinions stéréotypées

Que la lave de notre résilience

Coule vers la source de ce virus

Pour la tarir à jamais

Il sied de signaler que c’est la deuxième initiative de l’artiste pour contribuer aux efforts conscentis par plusieurs personnes pour juguler l’impact du corona virus, une autre vidéo humoristique a été publiée récemment sur la chaîne de l’artiste, cette dernière met en exergue une sensibilisation sur des pratiques à éviter pour lutter contre le corona virus. La vidéo est intitulée Farce Amère, elle est disponible sur y’a chaine YouTube de l’artiste.

Notre hebdomadaire imprimé