Béni : La LUCHA demande justice pour tous les congolais tués dans des manifestions

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Marche pacifique de la Lucha ce lundi 23 novembre 2020 dans les grands artères de la ville de Béni. Le mouvement citoyen , lutte pour le le changement/secteur de Beni, dit exiger par cette action la justice par apport à leur militant tué lors de la marche du 23 novembre 2019, soit une année déjà après ce triste événement.

Cette action avait pour but d’exiger la paix et la sécurité dans Béni ville et territoire, précisent ses organisateurs.
Ils étaient plus de 100 militants de la Lucha a manifester ce lundi à Béni.

Selon eux, la manifestation a deux objectifs : exiger justice et réparation pour le meurtre D’OBEDI MUHINDO , l’un de membre du mouvement citoyen Lucha et tout le autres qui auraient été tués par la police nationale congolaise.

Du côté de la Monusco grand Nord trouvée sur place , répondant à leur revendication, la chef de bureau a transmi sa compassion et a affirmé l’engagement ferme de la mission onusienne à soutenir les forces de sécurité congolaise enfin de rétablir la paix dans la région. En ce qui concerne la paix et la justice CECILE PIAZA a indiqué à ses interlocuteurs ” que les enquêtes sont en cours pour rétablir les responsabilités dans la mort de certains civils tués lors des manifestations de l’année dernière.

Notons qu’il y a exactement une année l’élu de Goma le député national Jean Batiste Kasekwa a condamné ce meurtre de cet activiste de la Lucha tué sauvagement par les balles de la police dans une manifestation des habitants de Beni qui protestaient contre les massacres .

Ricardo olenga .