Cybercriminalité à Goma: Un présumé arnaqueur aux arrets pour avoir piraté un compte facebook et escroqué plusieurs personnes

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

C’est depuis dimanche 17 janvier 2021 que le dénommé Josué Shavu Lele (21 ans) a été capturé par les services de renseignements et achéminé au bureau de l’ANR situé à la commune de Karisimbi à Goma. On l’accuse d’avoir piraté le compte facebook de mademoiselle Rachel Haba, compte qu’il utiliserait depuis maintenant quatre ans, et à travers lequel il aurait escroqué des grosses sommes d’argent à des nombreuses personnes.

D’après le témoignage sur Kivu Nyota de Monsieur Toussaint Habamungu, grand-frère de Rachel Haba, il y a de cela quatre ans que sa famille et les services de sécurité sont à la recherche de cet arnaqueur.

Ce dernier, après avoir piraté le compte facebook de Rachel Haba et lui bloquer l’accès à ce compte, aurait escroqué des grosses sommes d’argent aux amis (correspondants) de la victime, se faisant passer pour une femme d’affaire oeuvrant dans la vente des I-phones, des basins riches, et autres produits de luxe, en provenance de Dubai et de plusieurs autres pays du monde.

Comment a-t-on réussi à mettre la main sur lui?

Après avoir subi plusieurs ménaces de la part des personnes escroquées par l’arnaqueur, et après avoir tenté plusieurs fois de désactiver son compte piraté mais sans succès, puisque demandant chaque fois le mot de passe (dont le seule personne à en avoir, d’après les informatitiens consultés par la famille, serait la personne qui l’a piraté); Rachel Haba a, à la demande des membres de sa famille, lancé un SOS sur son compte Instagram, demandant de l’aide aux personnes de bonne volonté pouvant désactiver son compte facebook piraté, promettant un cadeau spécial en cas de réussite.

C’est à ce stade qu’elle fera connaissance avec Monsieur Josué Shavu Lele, le présumé arnaqueur arrêté.

En effet, d’après Rachel Haba, Josué se serait présenté comme la personne de bonne volonté prète à désactiver son compte piraté.
Ayant accepté de le rencontrer physiquement, Rachel raconte qu’au bout de deux minutes, Josué a réussi à désactiver son compte facebook piraté depuis quatre ans, se servant juste de son téléphone portable.
Elle lui remettra, avant leur séparation ce jour-là, une petite somme d’argent en signe de gratitude avant de lui fixer un autre rendez-vous pour lui débourser la somme restante.

Les jours suivants, poursuit notre témoin, le présumé arnaqueur Josué shavu Lele aurait revelé à Rachel Haba qu’il est ménacé par une bande d’arnaqueurs pour avoir désactiver son compte piraté, lui exigeant de le réactiver.
D’où, aurait-il reclamé à nouveau, Rachel devrait lui augmenter la récompence.

C’est finalement au deuxième rendez-vous entre Rachel et lui, que les agents de l’ANR et les membres de la famille Habamungu mettront la main sur Josué Shavu Lele avant de l’acheminer au bureau de la commune de Karisimbi. Celui-ci aurait nié être l’arnaqueur qui a piraté le compte facebook, et réfusé de déverouiller son téléphone portable (Iphone) pour une éventuelle vérification sollicitée par les services de sécurité.

Pendant les discussions précedant son arrestation, ajoute notre source, un autre numéro aurait appelé au téléphone du présumé arnaqueur. Il s’agissait, à en croire la même source, d’une femme qui réclamait son argent envoyé au numéro de Josué, prétendant que c’était Rachel Haba à l’appareil.

Notre témoin nous a revélé en outre, qu’après avoir appris l’arrestation de ce présumé arnaqueur, plusieurs personnes dont l’argent serait escroqué via le compte facebook piraté de Rachel Haba, sont venus déposés leurs plaintes. À l’en croire, le total de l’argent escroqué serait évaluer à plus de 2000$USD, s’il faut additionner les chiffres mentionnées sur les plaintes.

Aux dernières nouvelles, a-t-on appris, le dossier a été transferé au parquet de Goma pour plus d’enquêtes.

Emmanuel BARHEBWA