Diocèse de Goma : Mgr Willy Ngumbi dit non au tribalisme dans la paroisse de Kiwanja

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le passage de l’évêque de Goma dans les differentes paroisses de l’interieur du diocèse de Goma est également une occasion pour lui de s’adresser aux fidèles de ces milieux sur les problèmes qui gangrènent leur société.

A Kiwanja/Paroisse Sainte Faustine Kowalska, lors de la messe d’ordination qu’il a dite dimanche 18 octobre 2020 dans la cours de la paroisse, le berger du diocèse de Goma s’est arreté un instant pour fustiger et condamner fermément les conflits tribalo-ethniques devenus récurrents dans cette région.

Pour Mgr Willy Ngumbi, si on est chrétien on doit lutter, au nom de sa foi, contre la division et le tribalisme et s’engager pour un programme commun de paix et d’unité.

“En arrivant ici à Buturande, j’ai encore entendu des nouvelles de la place et parmi ces nouvelles il y a, comme chaque fois, des questions des conflits tribaux, des conflits entre les gens à cause de la difference des tribus…C’est pourquoi je voudrais rappeler mes frères et soeurs que si nous sommes chrétiens nous devons, au nom de notre foi, lutter contre la division entre les gens, lutter contre le tribalisme.Nous devons nous engager dans un programme de construire la paix, l’unité, la fraternité, l’amour entre nous” a déclaré l’ordinaire du lieu.

Le désir le plus profond de Dieu,ajoute-t-il, c’est que tous les peuples de la terre soient unis comme un seul peuple, le peuple de Dieu, la famille des enfants de Dieu.
“C’est pourquoi nous devons lutter contre tout ce qui peut nous diviser. Dieu a envoyé son fils dans le monde qui a donné sa vie, qui est mort sur la croix, pour rassembler dans l’unité, les enfants de Dieu dispersés” a rencheri l’évêque de Goma.

Signalons que la paroisse Sainte Faustine Kowalska de Kiwanja(Buturande) fête cette année son prémière anniversaire depuis son erection canonique. L’évêque de Goma a promi aux fidèles de cette paroisse qu’il celebrera avec eux cette fête dimanche 25 octobre 2020, en conférant le sacrément de confirmation à leurs catécumènes.

Emmanuel BARHEBWA

Notre hebdomadaire imprimé