Entrepreneuriat à Goma : Le ministre Eustache Muhanzi vulgarise la loi sur la sous-traitance

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Vulgariser la loi sur la sous-traitance et sensibiliser les entrepreneurs sur le leadership entrepreneurial, c’est l’objectif d’une matinée d’échanges ce mercredi 24 novembre 2021 à Goma entre le ministre d’Etat, ministre en charge de l’entrepreneuriat, Petites et Moyennes Entreprises, Eustache Muhanzi et les acteurs du système entrepreneurial de Goma.

Pour le ministre des PME, il a été question d’inviter tout l’écosystème entrepreneurial de Goma à s’approprier cette loi pour promouvoir les petites et moyennes entreprises.

La première règle pour une entreprise candidate à la sous-traitance, a-t-il indiqué, “c’est de se rapprocher de l’autorité de régulation de la sous-traitance qui est la structure, l’établissement public qui accompagne l’exécution de la loi et qui accompagne les sociétés à capitaux congolais candidates à la sous-traitance. Il faut approcher l’autorité, s’enregistrer et les conditions sont connues à ce niveau”.

Cette loi, poursuit Eustache Muhanzi, fixe différentes conditions de sous-traitance et elle dit clairement que la sous-traitance est une exclusivité des personnes morales et physiques congolaises, des sociétés congolaises à capitaux majoritairement congolais. “C’est de cette manière que nous allons promouvoir nos PME congolaises, que nous allons créer de la richesse, créer une classe moyenne et des millionnaires congolais…”

Le ministre des PME a toutefois annoncé que son ministère est dans des démarches avec celui de l’EPST pour insérer le cours d’entrepreneuriat dans le programme national d’enseignement afin qu’il soit dispensé dès le bas âge.

Emmanuel BARHEBWA