EXETAT 2021: 59.837 élèves prennent part aux épreuves préliminaires sous état de siège au Nord-Kivu

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

En ville de Goma, c’est le vice-gouverneur qui a lancé ces échéances lundi 12 juillet 2021 auxquelles prennent part quelques 9.779 filles dans la province éducationnelle de l’EPST Nord-kivu 1. La cérémonie a eu lieu officiellement à l’Institut METANOIA au quartier Kyeshero peu avant que le commissaire Romy EKUKA LIPOPO, accompagné de l’IPP Nord Kivu 1, quelques membres du corps gestionnaire des écoles et parents ne fassent une ronde des écoles de la ville.

L’actuel vice-gouverneur de province a estimé que cet exercice est un signal fort qui représente une nouvelle génération : “Cette génération, nous devons la préparer car si nous ne le faisons pas, c’est tout le pays qui se meurt, si nous la préparons c’est une fine fleur… L’accent que nous avons mis à travers cette tournée montre que la République Démocratique du Congo voudrait que plus tard il y ai des gens capables et responsables pour prendre la destinée du pays” a lancé le commissaire de la police Romy EKUKA LIPOPO aux finalistes pour les appeler à relever le défi sécuritaire et autres marasmes que le Nord-kivu connait à ce jour.

Ces épreuves préliminaires des EXETATS 2021 ont lieu dans un contexte d’éruption du volcan NYIRAGONGO dans la ville de Goma et au sein de la sous-division de l’EPST Nyiragongo. Au total 181 centres de passation accueillent ces épreuves  du 12 au 24 juillet dans les trois provinces éducationnelles du Nord-Kivu, dont 72 pour le Nord-KivuI, 70 pour Nord-KivuII et 39 pour Nord-Kivu III.

Flavien MUHIMA

L’actuel vice-gouverneur de province a estimé que cet exercice est un signal fort qui représente une nouvelle génération : “Cette génération, nous devons la préparer car si nous ne le faisons pas, c’est tout le pays qui se meurt, si nous la préparons c’est une fine fleur… L’accent que nous avons mis à travers cette tournée montre que la République Démocratique du Congo voudrait que plus tard il y ai des gens capables et responsables pour prendre la destinée du pays” a lancé le commissaire de la police Romy EKUKA LIPOPO aux finalistes pour les appeler à relever le défi sécuritaire et autres marasmes que le Nord-kivu connait à ce jour.

Ces épreuves préliminaires des EXETATS 2021 ont lieu dans un contexte d’éruption du volcan NYIRAGONGO dans la ville de Goma et au sein de la sous-division de l’EPST Nyiragongo. Au total 181 centres de passation accueillent ces épreuves  du 12 au 24 juillet dans les trois provinces éducationnelles du Nord-Kivu, dont 72 pour le Nord-KivuI, 70 pour Nord-KivuII et 39 pour Nord-Kivu III.

Flavien MUHIMA