Festival Amani: Le Projet Requiem pour la paix rend hommage aux victimes de la guerre

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Les artistes de Requiem pour la paix ont été sur la scène du Festival Amani ce vendredi 14 février 2020. Pour la première fois depuis l’ouverture de ce festival, des jeunes artistes de Goma et de Bukavu se sont mis ensemble dans une même voix pour compatir avec les victimes des guerres à répétitions connues au Kivu.

Requiem pour la paix est une initiative de l’asbl Uhezo Afrika qui vise le changement social à travers l’art parmi ses objectifs. Pour cette année, à Goma et à Bukavu, trente choristes ont été sélectionnés et huit sollistes dont quatre pour chacune des deux villes.

Pour Douce Namwezi, coordinatrice de Uhezo Afrika, le Festival Amani a sa raison d’être dans une zone qui ne cesse d’être victime des guerres à répétitions puisque c’est “un symbole que l’espoir est encore permis”

Notre hebdomadaire imprimé