Goma: Le député national Patrick Munyomo promet de mettre son salaire en jeu pour lutter contre l’insécurité au Nord-Kivu

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le député national élu de Goma est déterminé à accompagner la province du Nord-Kivu dans la lutte contre l’insécurité. Dans une lettre adressée au vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité, Patrick Munyomo assure qu’il va « lancer la campagne de ramassage d’armes et munitions disséminées au sein de la population de la ville de Goma et ses environs. » Le député élu de Goma annonce que cette campagne se fera pendant ses vacances parlementaires prévues du mois de juin à celui de septembre prochain.

Il fait savoir qu’il effectuera cette campagne sur ses fonds propres retenus de sa propre fondation et de ses émoluments. Une somme d’argent sera donnée à tout celui qui ramènera une arme  qu’elle soit arme de guerre, arme blanche ou munition et effets militaires, écrit-il.

Avec cette campagne, le député national espère qu’il contribuera à diminuer les vols à mains armés, les kidnappings et la circulation des armes dans la ville de Goma.

Il y a quelques jours, le nom du député a été désigné par certains internautes comme étant la cible d’une chanson qui a circulé sur les réseaux sociaux et  dont le contenu réprimé  a créé multiples remous.

Patrick Bassham

Notre hebdomadaire imprimé