Goma : le gouverneur Carly KASIVITA tranche l’affaire spoliation du terrain de SOTRAKI

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

C’est la réponse à une tension vive qui a régné la matinée du mardi 28 avril 2021, la jeunesse a, tôt le matin, barricadé la route pour demander la restitution dudit terrain spolié au quartier kyeshero.

A chaud, un groupe de députés accompagnant les Ministres des Affaires foncières et de l’Urbanisme et habitat vont appeler à l’apaisement avant   que le Gouverneur du Nord-Kivu et le Président de l’Assemblée provinciale ne tapent du poing sur la table

” J’ai résolu cette affaire au temps où j’étais ministre des affaires foncières. Depuis 1972, ce terrain appartient à la jeunesse de kyeshero. Ceux qui veulent désaffecter cet espace vert sont    des mafieux contre lesquels nous allons agir en justice. Au nom du président de la République, je ne vais pas accepter qu’un jugement qui trouble l’ordre public soit exécuté” précise le gouverneur Carly, annonçant le déploiement des tracteurs pour ré-niveler le terrain sujet des conflits.

Le speaker de l’organe délibérant a annoncé aussi un suivi pour que les jeunes recouvrent leur droit.

C’est seulement après que cette précision que moellons, pierres et pneus brûlants ont été dégagés sur la chaussée, laissant place à un retour progressif au calme.

Flavien Muhima