Goma : LES COLLECTIFS DES MOUVEMENTS CITOYENS DE GOMA DEMANDENT LE DEPART DU PROCUREUR DAUPHIN FUNGAMALI MAWAZO.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Dans un entretien accordé à la presse ce samedi 26 septembre 2020 à Goma, les collectifs des mouvements citoyens ont mis au clair l’opinion publique quant à leur mécontentement sur l’arrestation de l’activiste Jimmy Nziyali. Ils ont déclaré qu’ils comptent faire un sit-in continuel devant les bureaux du tribunal de grande instance de Goma pour exiger le départ du procureur DAUPHIN FUNGAMALI MAWAZO, lequel selon les mêmes collectifs, serait engagé dans des « magouilles de corruption » avec certains politiciens.

Arrêté à Butembo puis transféré à Goma dans la prison centrale de Munzenze, JIMMY NZIYALI est poursuivi pour un dossier avec les maisons de production de vin local, une affaire qui semble avoir une tournure politique, à en croire ce collectif

Ces derniers disent que la production des vins locaux «  c’est un génocide qui va tuer  la jeunesse et qui constitue un plan macabre pour l’avenir du pays ».

 Alors que d’autres sources affirment que l’activiste JIMMY NZIYALI aurait demandé de l’argent à plusieurs maisons de production des vins et des boissons fortement alcoolisés en échange de leur protection contre l’état congolais, ces collectifs quant à eux, traitent des calomnieuses ces accusations à l’égard de leur camarade activiste.

Pour rappel ces activistes déplorent l’arrestation de Jimmy Nziyali et demandent sa libération sans condition qui selon eux, est arbitrairement à la prison centrale Munzenze.

Ricardo, stagiaire