Kivu Nyota Presse

0 2 minutes 8 mois

Les responsables des taxis bus et voiture de la ville de Goma, ont jusqu’au 25 mars prochain pour peindre en couleur Jaune drapeau leurs véhicules, conformément à la mesure des autorités locales.

Cette décision a été dévoilée mardi 25 Janvier 2022 par l’autorité urbaine, à l’issue d’une rencontre qui a réuni à la mairie de Goma, ces responsables du secteur des taxis autour du patron de la ville.

Le Colonel François KABEYA MAKOSA a fait savoir que les taxis sont libres de peindre chacun dans un garage de son choix, avant de préciser que cette mesure n’est pas de nature à tracasser les acteurs du secteur de transport, mais plutôt restaurer la sécurité dans la ville.

Présent par l’occasion à la mairie où s’est tenue le tête-à-tête, le commandant-ville, le colonel Job Alisa SAMBOKERA, a indiqué que plusieurs cas de Kidnappings dans la ville seraient facilités par les taxis. Job Alisa se rappelle d’une voiture qui jusqu’ici, traîne entre les mains des services de sécurité, après avoir été arrêté il y a plusieurs jours, portant un enfant en processus de Kidnapping.

Les semaines dernières, la mesure de la peinture des taxis en couleur Jaune drapeau, a fait l’objet d’une riposte farouche des conducteurs, qui dénonçaient leur cautionnement.
En effet selon les versions des chauffeurs, le maire de ville visait par cette opération, prélever illégalement une somme de 10 dollars par véhicule, une forme d’escroquerie dénonçaient-ils.

Du côté de la mairie, ces allégations n’avaient aucun fondement.

John TSONGO THAVUGHA Goma-RDC

Laisser un commentaire