La biographie de Chantal FAIDA MULENGA-BYUMA

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

« C’est le siècle des femmes. L’impact féminin manque à l’humanité. Impliquons-nous, engageons-nous tant au milieu culturel, social et politique »

Née le 5 septembre 1988 à Kigali, Faida Mulenga-byuma Chantal est une jeune activiste des droits des femmes, philanthrope et bloggeuse. Mariée et mère d’une fille, elle est la quatrième née d’une fratrie de huit. 

Enfance

Au cours de son enfance, Chantal se rappelle qu’elle était une âme très généreuse qui partageait ses collations avec ses amis.

Jeunesse

 Bien tôt, pendant qu’elle poursuivait ses études à l’Université Libre des Grands Lacs où elle a obtenu, en 2011, sa licence en sciences économiques et de gestion, Chantal était arrivée à surmonter son manque de confiance en soi en devenant une femme dynamique, leader des jeunes. Elle devient ainsi porte-parole adjointe des étudiants et coordonna le comité interuniversitaire des étudiants du Nord-Kivu 

Vie politique

 A l’issu de ses études universitaires en 2011, elle décide de poursuivre une carrière en politique et adhère au parti politique ADR Alliance pour le Développement et la République au sein duquel. Grâce à un exercice continuel de perfectionnement et de coaching,  elle a su imposer son leadership et gravir rapidement les échelons. En 2018, elle en est une des candidates députées provinciales pour la ville de Goma. 

Bien que n’ayant pas été élue, Chantal n’a pas courber l’échine et a continué à influencer et représenter  les jeunes et femmes de sa ville de Goma et du pays à diverses instances. En effet, en Août 2016, elle  préside le 1er Congrès Régional des jeunes femmes politiques qui est composé d’un réseau remarquable de plus de deux cents jeunes femmes politiques de la RDC.

Philanthropie

 Détentrice d’un master en leadership, gestion des ressources humaines et prévention des conflits de la Haute École de formation des leaders et certifiée championne en Genre, Chantal est également impliquée dans les mouvements associatifs des jeunes. En 2012, elle crée Uwema UPENDO YA WAKONGOMANI ELEKYA MWANAMKE NA MUTOTO, une asbl qui défend les droits sociaux économiques des femmes et des enfants en difficulté au Nord-Kivu. Plus de 115 bourses offertes aux enfants en abandon scolaire ainsi qu’un accompagnement social et culturel de ces derniers. En sus, près de 30 femmes et hommes chefs de ménages ont bénéficié des sessions de formation sur la santé sexuelle reproductive et sur les notions élémentaires d’éducation financière pour leur autonomisation.

Aussi, grâce à elle, de nombreux jeunes des milieux défavorisés de la ville de Goma accèdent désormais à plus de 3.000 livres de divers domaines de la Bibliothèque PEFPAFIJ (Programme d’Action pour la Formation Intégrale de la Jeunesse) qu’elle a Co-initié avec plusieurs bienfaiteurs locaux et internationaux tels Books for Congo.

 Chantal Faida a été plusieurs fois reconnue non seulement au niveau national mais aussi international comme une jeune femme influente de sa communauté. Nominée militante associative pour la RDC par le GAFA (Gala de la Femme Africaine) en France en 2015,  elle est reconnue 18ème sur 50 femmes influentes en Afrique par le Magazine africain ONEWORLD En 2017. Parmi ses reconnaissances figurent également celle de « Jeune Page d’Espoir » ou encore de « femme influente de la RDC » par le Magazine Kivuzik. 

 Aux jeunes, elle conseille de se lancer sans calculs au service de la communauté. “Si l’échec pointe son nez, c’est que vous êtes sur la voix d’inventer une idée originale. Soyez persévérants et payez pour vous former continuellement.” 

Condition féminine

Chantal Faida est l’une des femmes  ambitieuse qui croient en l’auto-émergence d’autres femmes. Elle  pense que  « la femme est la flamme dont l’humanité a besoin avec acuité pour briller ». Elle constitue la moitié de la population humaine donc l’autre aile de l’oiseau qui  lui permet de voler haut. «En RDC, le potentiel féminin n’est pas encore exploité et c’est la raison de notre misère »

Aux femmes, elle dit “c’est le siècle des femmes. L’impact féminin manque à l’humanité. Impliquons-nous, engageons-nous tant en milieu culturel, social et politique !” 

Vision et rêve

Chantal dit : « Une grande ambition brûle dans ma tête c’est de motiver les milliers de jeunes femmes et hommes à donner le meilleur d’eux-mêmes pour léguer un héritage légendaire à l’humanité. Chaque âme est un don pour l’humanité. Dieu ne gaspille pas en créant l’humain. Il a placé un trésor en chacun d’entre nous. »