La chefferie de Bashu sous le choc après l’assassinat à la machette d’un jeune citoyen

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Il s’agit de Kakule Karathi Kamabu, 20 ans révolu dont le corp sans vie a été trouvé la nuit du dimanche 27 au lundi 28 décembre 2020, machetté à kanyatsi dans le village Luberhe en groupement d’Isale par des inconnus disent des sources de la nouvelle société civile locale
“Il est aberrant qu’un citoyen de plus soit lâchement tué dans une région d’instabilité sécuritaire où les services de sécurité devraient en principe mettre une bouchée double d’effort, ne serait-ce que pour rassurer la population … ” soulève Moise KIPUTULU président de cette structure citoyenne.
les enquêtes se diligente par le service de sécurité dans la zone a entendant le résultats final poursuit – il quelque peu rassuré.
Cet assassinat se passé à plus moins un kilomètre de l’agglomération de Kamasewa dans le même groupement en chefferie de Bashu , dans le territoire de Beni,
Dans la region, il y a une semaine les éléments identifiés aux forces démocratiques alliées (ADF) ont encore surpris des paisibles citoyens nuitamment. A l’issu de leur mafia, 8 personnes sont reportées tuées sans compter ceux portées disparues.
Des sources concordantes disent que pour la seule année qui s’achève, au moins mille citoyens ont été sauvagement tuée par ces rebelles, entretemps, 800 autres citoyens de béni ont été kidnappés.
Moïse kiputulu demande aux services attitrés d’identifier sans délai les assassins de la victime Kakule Karathi Kamabu. Il appelle en outre la population à la vigilance et la dénonciation de tout mouvement suspect inhabituel afin de dénicher les auteurs de ce meurtre dans le Graben d’Isale Kasongwere.

Ricardo olenga .