Le ministre national du tourisme aux hotéliers et opérateurs touristiques à Goma: “le Nord-Kivu abritera désormais une foire touristique annuelle qui renforcera le secteur”

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

À la fin de sa tournée dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu en marge de la journée mondiale du tourisme,le ministre national du tourisme Yves Bunkulu a rencontré dans la soirée de ce jeudi 1er octobre 2020 à Goma, les responsables des services hotéliers et quelques opérateurs du secteur touristique du Nord-Kivu.

Organisée par l’office national du tourisme du Nord-Kivu, cette rencontre a servi de cadre pour le ministre d’annoncer les differentes mesures adoptées par le gouvernement central afin de relancer le secteur touristique qui est l’un des secteurs les plus affectés par la pandemie de Covid-19.

Dans son adresse, le patron du secteur du tourisme en RDC, a indiqué que la province du Nord-Kivu pourra desormais abriter une foire annuelle, chaque année, qui permettra d’attirer un grand nombre des touristes.
Pour Yves Bunkulu, Cette foire se fera durant trois jours et pourra permettre aux services hotéliers, grâce à l’arrivée massive des touristes, de se relancer.
Il indique également, dans le même chapitre, qu’un festival dénomé “Matumaini” sera organisé chaque année au Sud-Kivu.

Revenant sur les questions qui ont souvent suscité des plaintes chez plusieurs opérateurs du secteur touristique telles que la cherté du visa, la multiplicité des taxes, des tracasseries,etc. Le ministre Yves Bunkulu a souligné que le gouvernement envisage mettre en place un visa touristique dont le prix sera fixé à 50 dollars américains pour une validité de trente jours. Une nouvelle applaudie par les participants à cette rencontre. Il annonce également que les taxes devront être revus à la baisse. Pour lui, il n’est pas concevable que les opérateurs touristiques soient soumis à des payements des taxes dont le nombre est évalué actuellement entre 37 et 38. Il a rassuré que son ministère se bat pour qu’une solution soit vite trouvée face à ce problème tout en soulignant qu’il plaide aussi pour que soit supprimée la TVA(Taxe sur la valeur ajoutée).

Avant la fin de son speech, le patron du secteur du tourisme en RDC a annoncé le projet de numérisation du secteur du tourisme et ses avantages sur le développement des entréprises touristiques. Il a par ailleurs appelé les participants à se mettre en ordre sur le plan fiscal afin d’aider le gouvernement à trouver des moyens pour faire avancer ce secteur.

Retenons que c’est depuis le 27septembre 2020 que le ministre national du tourisme séjourne à l’Est de la RDC. À cette même date, il avait conduit la cérémonie dé la commémoration de la 40ème journée mondiale du tourisme. Après le Sud-Kivu, il est arrivé au Nord-Kivu où il a visité quelques sites touristiques dont dispose la province. Il régagne Kinshasa ce vendredi 2 octobre, avec une note de satisfaction, a-t-il confié.

Emmanuel BARHEBWA