Motion contre KASIVITA : Initier une pétition reste parmi les missions normales des députés, selon le député KAKULE SAASITA

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le député provincial KAKULE SAASITA trouve encore légitime la motion de défiance lancée contre le gouverneur de province Carly NZANZU KASIVITA. Etant l’un des signataires de cette initiative, il trouve qu’initier une pétition reste parmi les missions normales dévolues aux députés dans le volé contrôle parlementaire qui ne saurait réveiller la colère du Gouverneur. « A mon avis, le Gouverneur n’est pas permis de répondre à la motion de défiance que les parlementaires lui ont adressé par voie des réseaux sociaux. Il lui est plutôt autorisé de répondre par des voies légales : venir au débat contradictoire devant l’organe délibérant. Nous lui avons reproché l’incompétence dans la gestion de la province en ce qui concerne la sécurité, le social… bref, tous les secteurs de la vie en province lui échappe. Nous invitons les autres député à constater son balbutiement au perchoir et de soutenir sa déchéance pour que la province ait enfin un Gouverneur compétent » a confié cet élu de la ville de BUTEMBO qui réagissait  à un communiqué de la cellule de communication du gouverneur Carly NZANZU KASIVITA dans lequel Serge FARINI, coordonnateur de cette cellule réagit contre les initiateurs de la motion.

Mercredi 16 décembre 2020, 13 députés provinciaux ont signé une motion collective de défiance contre le Gouverneur du Nord-Kivu ; motion qu’ils ont déposée au bureau de l’Assemblée Provinciale.  

Intervenant sur la chaine officielle, le Rapporteur adjoint de l’organe délibérant a confirmé la réception de ce document de 11 pages qui doit, selon l’Honorable Romain KAURWA BAZUNGU, parvenir dans les 24heures au concerné en principe des textes règlementaires. Selon toujours ce membre du bureau de l’organe délibérant du Nord-Kivu, le Gouverneur Carly KASIVITA est attendu, sauf imprévue au perchoir samedi 19 décembre pour donner des réponses quant à la motion

Flavien MUHIMA