Kivu Nyota Presse

0 2 minutes 8 mois

L’Observatoire Volcanologique de Goma  a réagi face à une réapparition d’importantes quantités de la cendre volcanique sur le territoire de Nyiragongo et une bonne partie de la ville de Goma l’avant-midi de ce vendredi 04 février 2022.

D’après cette organe chargée de la surveillance des activités des volcans actifs de l’Est de la RDC dont Nyiragongo et Nyamulagira,  cette situation n’a pas de rapport avec une activité éruptive.

À en croire Muhindo Syavulisembo, directeur général de l’ Observatoire volcanologique de Goma (OVG) joint par nos confrères de levolcanews, il s’agit de l’effondrement d’une partie du cratère du volcan Nyiragongo.

_« Il s’est observé ce vendredi 4 février  une chute des poussières à Goma. Ces cendres sont issues de l’effondrement d’une partie du cratère central du volcan Nyiragongo. Cet événement n’a aucun rapport avec une certaine activité éruptive »_ a-t-il déclaré, soutenant que le déplacement de la cendre a été facilité par le vent ayant pris la direction de la partie sud du volcan Nyiragongo.

Revenant sur les précautions à prendre face à cette situation, le DG de L’OVG insiste sur l’observance stricte des règles d’hygiène indiquant que cette cendre peut provoquer des graves maladies respiratoires.

_ » Nous demandons à tous les habitants de Goma, d’observer les règles d’hygiène en couvrant soigneusement les aliments et la vaisselle et d’éviter de boire de l’eau de pluie »_ a-t-il martelé.

Pendant ce temps, le niveau d’alerte sur l’évolution des activités du volcan Nyiragongo reste au jaune c.à.d la vigilance.

Emmanuel BARHEBWA

Laisser un commentaire