NYIRAGONGO: l’honorable A. BAZIZANE rassure ses électeurs quant à la série des plaidoyers qu’elle mène pour leur bien être

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Les habitants du territoire de Nyiragongo, fief électoral de l’honorable Adèle BAZIZANE MAHESHE seront bientôt bénéficiaires de plusieurs actions Socio humanitaires et développementales émanant d’une série de plaidoyers que celle-ci est en train de mener auprès des différentes instances du gouvernement Congolais et ses partenaires.

C’est Adèle BAZIZANE MAHESHE elle-même qui l’a annoncé à ses électeurs ce samedi 3 Juillet 2021 à KANYARUCHINYA lors de sa prise de parole devant une foule venue prendre part à la messe de confirmation des fidèles catholiques de la paroisse Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de KANYARUCHINYA.

L’élue de Nyiragongo indique avoir rencontré les présidents de l’assemblée nationale,  et du sénat ainsi que plusieurs autres ministres pour leur parler des différents problèmes de ses électeurs.

Dans le domaine de l’éducation, Adèle BAZIZANE indique avoir plaidé pour que les jeunes finalistes tant du primaire que du secondaire, passent gratuitement les tests de fin d’études primaires TENAFEP et les épreuves d’examens d’État, et que  les démarches sont en cours pour que les autorités rendent publique une note circulaire concrétisant ce vœu.

Sur le plan du développement, Adèle note avoir plaidé pour l’addiction d’eau dans le territoire de Nyiragongo, qui ne dispose d’aucune source d’eau ni de rivière.

Adèle BAZANE, ajoute n’avoir pas oublié de porter la voix des sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo du  samedi 22 mai dernier.

Vu que les champs, les maisons et autres effets de valeur importante ont été calcinés par la lave, l’élue de Nyiragongo dit avoir trouvé important de solliciter auprès des membres du gouvernement, une assistance adéquate afin d’assurer une résilience aux citoyens victimes de cette catastrophe naturelle.

En fin, elle exhorte tout le monde à la solidarité, et rassure je cite que « même si nous sommes momentanément suspendue de nos fonctions, nous nous battons pour mener des plaidoiries par ici et par là, tant auprès du gouvernement que de différents partenaires, afin que vous nos sœurs et frères, puissiez obtenir de l’aide efficace.. » a-t-elle laissé entendre.

John TSONGO THAVUGHA, Goma-RDC