Qui est GRATIAS KIBANJA LUKOO

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Diplômée en Droit public et Défenseure Judicaire près le Tribunal de Grande Instance de Goma dans la Province du Nord-Kivu, Gratias KIBANDJA  est point focal RDC du Réseau des Enfants et Jeunes Africains pour les Droits Humains (REJADH-RDC), membre du Forum des Jeunes de la CIRGL et active dans la société civile du Nord-Kivu, Consultante indépendante en Genre et Leadership Féminin.

Parcours d’Activisme

Depuis 2004, elle a été militante des droits des enfants à Goma. En 2014, elle est  élue comme coordonnatrice du Club de filles et responsable du Département Genre au sein du Conseil Provincial de la Jeunesse du Nord-Kivu, CPJ-NK en sigle, où elle a militée pour la promotion et la protection des droits des jeunes et particulièrement celle de la jeune fille, en initiant  des clubs des filles dans les Ecoles Secondaires et Universités de Goma, mais aussi des clubs des filles non-scolarisées pour permettre à la jeune fille d’avoir un espace de dialogue et bénéficier des formations  sur les droits humains, le leadership et l’entreprenariat.

Au courant de la même année, en tant que Représentante Provinciale de la Conférence Nationale pour la Paix, la Réconciliation et le Développement « CONGO UNI », elle a contribué à réaliser des séances de sensibilisations radiotélévisées sur la Non-violence active, et à organiser des formations en faveur de jeunes de Goma sur la Transformation de Conflits et d’autres thématiques. 

Initiatrice de la Fondation GRATIAS KIBANJA LUKOO ( F-GKL asbl) où elle assume le poste de Chargée de Programmes, elle a exécutée des projets de construction du Centre de Santé de VUSORONGI à Beni et du Marché de MASEREKA dans le Territoire de Lubero au Nord-Kivu, grâce au financements  du Fonds Social de la RDC.

Dès 2016 à nos jours, élu point focal RDC du Réseau des Enfants et Jeunes Africains pour le Droits Humains, à ADDIS-ABEBA, elle a coordonnée une campagne de plaidoyer pour la mise en œuvre du Protocole de Maputo auprès des leaders religieux et des auxiliaires de la justice au Nord-Kivu, afin de contribuer à l’amélioration du statut de la femme congolaise. Elle a également créé des clubs des Défenseurs des Droits Humains dans 12 écoles de la ville de Goma, Territoires de MASISI ainsi que NYIRAGONGO.

Entrepreneure,

Passionnée de l’Agriculture et l’Environnement, GRATIAS KIBANJA LUKOO est responsable d’une entreprise, « HOPE AGREMENT sarl », étant convaincue que c’est l’un des moyens pour absorber le chômage de la jeunesse par la lutte contre la pauvreté.

Sa détermination

« Ma passion et ma détermination dans la promotion des droits humains ne me permet guerre d’avoir des excuses pour servir mon pays, ma vision étant celui de travailler avec les jeunes pour qu’ensemble nous puissions sortir dans l’ignorance, la passivité et ainsi participer au développement de notre pays. Bref, devenir des leaders organisationnels et transformationnels »

Rêve pour le Congo

 Le rêve de Gratias KIBANDJA  est de voir une RDC où toutes les communautés vivent dans la cohésion sociale parfaite, où le bien-être de la population est matérialisé, bref une RDC unie et développée.  « J’encourage les jeunes à former des reseautages, des partenariats entre jeunes,  car unis, nous allons faire de notre Pays, une RDC riche et prospere pour les generations futures. »

Notre hebdomadaire imprimé