Kivu Nyota Presse

0 2 minutes 5 mois

L’ancien premier ministre de la République démocratique du Congo Matata Ponyo a dans un tweet ce mercredi 11 mai 2022, réconnu le mérite de Dieudonné Kaluba, écarté depuis ce mardi 10 mai 2022, de sa fonction de président de la cours constitutionnelle à l’issue d’un tirage au sort.

Rendant hommage aux juges de la cours constitutionnelle pour avoir « dit le bon droit »,selon lui, en mettant définitivement fin à toutes les poursuites judiciaires contre lui; Augustin Matata Ponyo a tenu à préciser qu’il n’a jamais corrompu l’ancien président de la Cour Constitutionnelle, Dieudonné Kaluba, au sujet de l’affaire Bukanga Lonzo.

« Je n’ai jamais corrompu le Prof Kaluba pour orienter la décision de la Cour sur le dossier Bukanga Lonzo. Les juges de la Cour ont dit le bon droit et ont clos définitivement toutes les poursuites à mon endroit. Honneur à ce professeur d’université qui a refusé de dire le droit politique », a écrit Matata Ponyo.

Selon certaines sources, le désormais ancien président de la Cour Constitutionnelle était en froid avec le président Tshisekedi depuis plusieurs semaines. D’autres sources vont même plus loin jusqu’à affirmer que c’est le dossier Bukanga Lonzo qui serait à la base de cette situation.

En fin d’année dernière, la Cour Constitutionnelle s’était déclarée incompétente pour juger l’ancien premier ministre Matata accusé d’avoir détourné des fonds publics dans le cadre du projet Bukanga Lonzo.

La rédaction

Laisser un commentaire