Kivu Nyota Presse

0 3 minutes 5 mois

Dans une interview exclusive accordée à Kivu Nyota mardi 03 mai dernier, le coordinateur provincial du programme élargi de la vaccination(PEV) au Nord-Kivu, a réitéré son appel à la vaccination à l’endroit de la population; pour éliminer complétement cette pandémie dont le virus poursuit toujours sa circulation et dont une 5ème vague en RDC, d’après les estimations des scientifiques, est éventuelle dans les prochains mois.

Pour le Docteur Stephane Batey, la population doit se mefier de toute la désinformation qui circule au sujet de la vaccination.

_« La vaccination en soit c’est protéger la population avec ce produit de prévention qu’on appelle vaccin. En donnant le vaccin à la population on induit la production des anticorps et ces anticorps protègent contre la maladie. Ça signifie qu’une fois vacciné, même si vous tombez malade, vous allez faire une forme moins grave puisque vous avez des anticorps en eveil pour vous protéger contre covid-19… Que les se mefient de tout ce qui se raconte au sujet de la vaccination  « _ souligne-t-il.

Et de poursuivre: _« Les vaccins qu’on utilise pour le moment en RDC, nous avons Frizzer, johnson and johnson, nous avons le vaccin chinois et le vaccin Moderna.Tous ces vaccins ont déjà eu l’aurisation d’utilisation par l’OMS et sont des vaccins sûrs et efficaces et tous protègent contre la maladie…Je voudrais aussi rappeler qu’il n’y a que ça comme stratégie pour éliminer cette pandémie vu que les médicaments, comme vous le savez, ne sont pas encore disponibles »_

Au sujet de ces estimations sur une probable 5ème vague de la maladie, celui-ci renseigne que cela ne se fait pas au hasard.

Tout part, explique-t-il, des différents résultats qu’indiquent la survéillance épidémiologique qui se réalise quotidiennement par les experts.

_« La maladie a des périodes de haute, de moyenne, et basse transmission. Il y a aussi le fait que le virus est encore là, on connaît qu’il y a des épicentres où la maladie a refait surface suite à des mutations appélées variants. Et comme nous ne sommes pas isolés, on craint certainement que pendant une période de haute transmission, nous soyons encore victime d’une nouvelle vague »_ fait savoir Stephane BATEY qui appelle également au respect des gestes barrières pour limiter les chaines de propagation du virus.

Lancée depuis l’an passé la campagne de vaccination contre Covid-19 se poursuit à travers toute la province du Nord-Kivu et les statistiques actuelles indiquent une couverture vaccinale envoisinant 100000 vaccinés sur toute l’étendue de la province, ce qui représente une vingtaine de %, renseigne le coordinateur de PEV/Nord-Kivu.

Emmanuel BARHEBWA

Laisser un commentaire