Urgent: L’ancien député Ne Mwanda Nsemi s’autoproclame président de la RDC !

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Congo, Ne Mwanda Nsemi, s’est autoproclamé ce samedi 4/01/2020 président de la République Démocratique du Congo.

C’est au cours d’un point de presse tenue ce samedi matin devant ses adeptes et la presse que l’ancien député Ne Mwanda Nsemi a déclaré être le nouveau président de la RDC tout en soulignant « la fin du règne de Félix tshisekedi » dont il reproche une complicité avec le Rwanda. Selon lui, ce qu’il qualifie d’inaction de la part du président serait du au fait que sa femme serait de cette nationalité.

Il a annoncé au cours de la meme occasion qu’il va bientôt nommer un Premier ministre qui veillera à ramener la paix et résoudre les problèmes sociaux des congolais. “Je vais nommer le premier ministre dans les jours qui suivent afin de doter la RDC d’un gouvernement responsable et capable de résoudre le problème du peuple congolais mais également l’insécurité à l’est du pays

Pour ce qui est de Joseph Kabila, Ne Mwanda Nsemi a demandé à l’ancien président Joseph Kabila de « choisir un pays d’exil afin de revenir après 3 ans avec le statut de l’investisseur et non en président de la République. »

Arrêté le 3 mars 2017, Ne Muanda Nsemi avait passé plusieurs mois à la prison centrale de Makala pour tentative de soulèvement contre les institutions légalement établies, prison dont il se serait évadé le 17 mai 2017 perdant toute forme de trace jusqu’à sa réapparition au bureau du Conseil National de Suivi de l’Accord de la Saint Sylvestre (CNSA), le 6 mai 2019.

Notre hebdomadaire imprimé