Urgent: Le Peuple Hunde s’oppose catégoriquement à la scission de la province du Nord-Kivu.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Les peuples Bahunde dénoncent la situation sécuritaire qui prévaut actuellement dans le territoire de Rutshuru opposant les Hutu et les Nande. Dans une déclaration faite à la presse ce vendredi 30 octobre, ils s’opposent fermement à ceux qui visent à diviser la province du Nord-Kivu prétendument pour trouver solution au conflit opposant les deux communautés. Dans cette déclaration signée par KITSA MUHOMBO Olivier,  président de cette communauté, les Hunde invitent toute la population et particulièrement celle dans le territoire de Rutshuru à se désolidariser ‘’de tous les fauteurs des troubles d’où qu’ils viennent’’. Le Bushenge Hunde est donc résolu à poser sa pierre pour le retour d’un climat de paix entre les deux peuples et appelle ainsi à ‘’la cessation des hostilités entre ces deux communautés sur le territoire de sa prédilection d’autant plus qu’elles ne sont pas les seules communautés vivant à Rutshuru’’. Les Hunde exigent entre autres qu’une enquête soit diligentée sur le terrain pour identifier les auteurs matériels et intellectuels ‘’ des actes de barbaries perpétrées dans ce territoire en vue de juger et condamner les coupables’’

Ce peuple qui se dit ‘’autochtone du Territoire de Rusthuru’’ en appelle à l’unité de tous les peuples  vivant dans ce territoire et notamment les deux actuellement en lice.

Bassham

Notre hebdomadaire imprimé