EKIDEN AMANI 4EME ÉDITION, COURSE ASSOCIEE A LA PAIX ET AU DEVELOPPEMENT.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
ambiance marathon ekiden, photo Festival Amani

Ce dimanche 10 février 2019, vient de se tenir encore un Marathon Ekiden dans la ville de Goma, qui réunissait les coureurs de partout dans la région et ceux du monde entier, dans l’objectif de promouvoir la cohésion, l’esprit d’équipe, la convivialité et la performance sportive dans la ville de Goma.

Il est 7h, devant la tribune ONC, une masse d’hommes en tenus de sport course, agitée par l’envie de vouloir embrasser un circuit passant par le quartier les volcans et de forme trapèze. Une soixante d’équipes au rendez-vous dont 6 personnes par chacune d’elles, entre autre GISENYI ATHLETICS venue du RWANDA,  pleine d’autres d’ailleurs et  de la RDC.

Nous a confié certains participants à la course au lieu même de l’activité après avoir passé leur tour, « Moi c’est NATHALIA MICHEVIC,  de l’équipe LES CROQUETTES. Je suis Française et on est à Goma, il n’y a pas même un mois justement pour participer à la course de paix EKIDEN AMANI. Ce qui nous a plus motivé à participer mes amis et moi, à ce Marathon relais, c’est rien d’autre que la diversité, la paix et le vivre ensemble que prône ce dernier » ; « YVES BAHATI, c’est mon nom. Je suis de l’équipe GENERATION EPANOUIE de la ville de Goma /RDC, d’après tout le marathon c’est bien lui mon sport préféré et ce que je puis suggérer aux organisateurs EKIDEN AMANI, c’est de ne pas la course par équipe mais plutôt par personne si ça vaut le coût de le faire. Malgré que ça n’a pas marché pour moi et à mon équipe cette édition, j’espère cas même remporter dans les prochaines occasions qui viennent voire Deux-milles vingt. C’est du faire Play » ; « PALUKU GERVAIN ASPIRINE, comme toujours de l’équipe DEOS CAFE, j’ai même aussi participé à l’édition précédente EKIDEN AMANI et avons été troisième parmi les gagnants. Auparavant, je ne pratiquais point de l’entrainement mais cette course de paix m’a motivé de le faire une occupation routinière en espèrent remporter encore une fois ».

  On dit souvent ‘’qui sème le vent récolte la tempête’’, comme toujours 3 gagnants des équipes masculines et 3 autres féminines sont proclamés officiellement par la responsable de AMANI FESTIVAL, ARLETTE MUSUNGAY, je cite « Nous sommes vraiment heureuse de nous retrouver aujourd’hui ici sur cette scène, vous présenter les lauréats EKIDEN AMANI 4ème édition. Tout d’abord, je présente mes sincères remerciements à nos partenaires sponsors qui nous ont toujours accompagnés, ORANGE, RAWBANK et les autres que je n’ai pas cités. Comme le thème AMA NI FESTIVAL 2019, a été l’implication de la femme dans la sécurité et la consolidation de la paix dans la région de grands lacs, directement j’appelle d’dorénavant ici devant de la scène les 3 premières gagnantes filles » ; Première, ESPERENCE BANDU âgée de 18ans, elle nous vient de la cité de KIROSHE ‘’ je me sent vraiment heureuse et je remercie mon Dieu puisque sans lui, je ne serai peut-être rien’’ nous a déclaré la fille; s’en est suivi par la deuxième, GERTRIDE NDOOLE, aussi de KIROSHE, âgée de 14ans « malgré les faiblesses et malaises mais cas même je suis très contente d’avoir été parmi les meilleures » dit-il ; et puis enfin pour la discipline féminine, troisième, ASIFIWE NZABAYA, âgée de 16ans, provient de même à KIROSHE « je suis satisfait puisque ça correspond à mes efforts, j’espère en 2020 être première gagnante. Je remercie les organisateurs AMA NI FESTIVAL pour la transparence, faire participer tout le monde à son humble gré malgré son milieu de vie. Mon rêve fou, représenter la RDC aux jeux olympiques».

Du côté de garçons, a été premier FELIX UWIMANA, âgé de 18ans en provenance du RWANDA, GISENYI ATHLETICS c’est son équipe, « je me sens super bien, relax d’avoir été meilleur des gagnants. Je remercie mon seigneur de m’avoir aidé à faire mieux, comme toute personne, j’ai été confronté par des défis mais j’ai su tenir le cout par la grâce de Dieu. Je suis aussi ravi de faire connaissance à ce grand repère du festival, le marathon à l’occurrence », nous a confié l’athlète ; deuxième en provenance de KIROSHE FONDATION, âgé de 20ans, KAMBALE  PALUKU  « que le festival continue toujours avec ce même rythme. Je rêve être parmi les meilleurs athlètes du monde, à l’exemple de MUHAMED FARA et que notre gouvernement s’intègre en s’impliquant aussi dans la promotion des coureurs de notre pays RDC » suggère-t-il ; troisième aussi de KIROSHE, FISTON SADIKI, âgé un jeune de 21ans « je remercie l’éternel, puisqu’on ne croyait pas être là à ce jour, nous qui croyait à la guerre. Je dois fournir plus d’efforts pour représenter la RDC aux olympiques 2020 au Tokyo ».

Les récompenses ont été remises, 3 bourses de 400,230 et 120$ par le festival aux 3premières équipes masculines et 3 autres féminines pour s’acheter des équipements sportifs, un chèque de 500$ offert par RAWBANK aux premiers meilleurs gagnants de la course. 

                                                                             Par LEBON KASAMIRA

Notre hebdomadaire imprimé