PADMPME: Clôture de la formation des formateurs en initiative personnelle

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le PADMPME vient de couronner 17 formateurs et formatrices en Initiative personnelle.
La cérémonie de remise de brevet est intervenue vendredi 05 novembre 2020 au bureau du PADMPME à Goma après 10 jours de formation facilitée par deux expertes allemandes.
Selon les responsables du Projet d’Appui au Développement de Micro, Petites et Moyennes Entreprises (PADMPME) ces impétrants ont dorénavant toutes les compétences pour former à leur tour 1200 femmes micro-entrepreneures retenues dans le cadre dudit projet, formation qu’ils devront entamer au mois de janvier 2021.
Voilà donc le parachèvement de l’un des résultats de ce projet qui est enfin atteint renseigne Raphael KAKUNDJI spécialiste en planification, suivi et évaluation au sein de l’UCP/PADMPE qui a son siège à Kinshasa.
L’objectif est de doter la ville d’un vivier de formateurs en initiatives personnelle, une théorie qui a déjà donné ses résultats satisfaisants dans d’autres pays d’Afrique sub-saharienne
Pendant près de deux semaines de formation intensive, ces seniors formateurs et formatrices ont été outillés sur trois modules notamment sur :

  • l’auto-démarrage, l’auto-détermination ensuite,
  • L’orientation vers le futur enfin,
  • Comment persévérer face aux obstacles
    Ce e projet, financé par la banque mondiale a, avant le confinement à la suite de la pandémie à Corona virus (COVID19), procédé à l’enregistrement de 8500 femmes entrepreneures à travers la ville de Goma, parmi lesquelles 1950 sont éligibles au projet.
    Après que le groupe des formateurs et formatrices vient d’acquérir les compétences nécessaires à leur rôle, La suite du processus prend désormais la vitesse de croisière pour parachever ce projet exécuté dans les villes de Goma, en Province du Nord-Kivu et celle de LUBUMBASHI, Chef-lieu de la Province du Haut-Katanga.
    « Pendant trois mois, 1200 femmes entrepreneures seront outillées par ces formateurs et formatrices, maintenant compétents, pour qu’elles aient à leur tour des atouts afin de mener à bien leurs activités professionnelles. Déjà des procédures administratives sont en marche pour que cette formation ait lieu au déjà au mois de janvier le recrutement d’un partenaire local qui va gérer toutes les procédures logistiques »
    Esther KALANGA, Cheffe d’antenne du PADMPE au Nord-Kivu peut donc claquer son petit doigt que cette formation a connu une participation assidue de 50% des femmes qui vont à leur tour faciliter la capacitation des femmes en faveurs desquelles la formation en initiatives personnelles sera organisée en début d’année 2021
    Si seulement 1200 femmes de bravoure ont été retenues pour bénéficier des séances de formation sur cette nouvelle théorie qui prend racine dans la région congolaise, le PADMPME rassure néanmoins que toutes les 1950 femmes éligibles aux projets qui seront soutenues pour les appuis en nature de leurs projets à la condition qu’elles présentent des projets bancables.
    De l’autre côté, le PADMPNE dit ne plus lésiner dans la compétition des plans d’affaires COPA ; il demande pour ce faire aux entrepreneurs de Goma de soumissionner pour gagner ou alors demander des formations qui sont disponibles