Affaire Moïse Mbiye/Eliane Bafeno : première confrontation entre les deux parties

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Moise Mbiye, Pasteur de l’Eglise Cité Bethel, accusé de viol, avortement, menace de mort et atteinte à la pudeur, a comparu mardi 4 février 2020 au Parquet près le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, dans l’affaire qui l’oppose à Eliane Bafeno.

Au cours de cette journée, les deux parties adverses ont présenté leurs moyens de défense. Elles se sont même confrontées pour la première fois, à en croire, Me Jimmy Ngalasi, avocat de la plaignante.

Eliane Bafeno a présenté aussi ses moyens de défense. Elle a reconnu avoir entretenu une relation amoureuse avec le pasteur M. Mbiye depuis ses 17 ans. Elle a accusé ce dernier de lui avoir contraint à avorter.

De même que Moise Mbiye a balayé l’argumentaire de la plaignante. A ce niveau, l’affaire est en phase prejuridictionnelle et que l’instruction évolue.

Me Jimmy Ngalasi note à cet effet que la partie civile a confiance en la justice, à travers le magistrat instructeur, pour établir les responsabilités en toute impartialité.

Toutefois, il dénonce également les intimidations dont ils font face et affirme sa détermination à accompagner sa cliente jusqu’à ce que ce dossier soit élucidé.

La prochaine instruction est programmée le mercredi avec probablement la comparution des ex musiciens de M. Mbiye arrêtés par la police.

Les deux parties étaient accompagnées de leurs membres de famille. Moïse Mbiye a donné des instructions de ne pas prendre les images dans la salle.

Saint Hervé M’Buy
Ouragan FM / MCP, via mediacongo.net sur kivunyota.com

Notre hebdomadaire imprimé