Diocèse de Goma: L’unique radio catholique du diocèse totalise 2 ans d’existence avec des résultats jugés positifs

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Inaugurée le 17mars 2018, la Radio Maria RDC-Goma, unique radio catholique du diocèse de Goma, a celébré ce mardi 17 mars 2020 le deuxième anniversaire depuis son installation officielle par Mgr Théophile KABOY, actuellement évêque émerite dudit diocèse. En deux ans de fonctionnement,Plusieurs témoignages font état d’un bilan positif des services rendus par cette radio aux fidèles chrétiens et non chretiens de Goma.

La messe d’action de grâce en marge de cette journée, que les chrétiens catholiques de Goma appellent “la fête de la voix mariale”; a été présidée par Monseigneur Willy NGUMBI NGENGELE, évêque du diocèse de Goma, le matin de ce 17mars 2020 à la paroisse de l’Emmanuel Shabaa. C’était en présence des plusieurs fidèles de ladite paroisse ainsi que des personnels,amis et bénévoles de cette chaîne du diocèse de Goma.

Dans son homélie, l’évêque de Goma a d’abord prêché le pardon et la réconciliation des fidèles, se référant à l’Évangile du jour tiré de Mathieu 18 21-35, dans laquelle “Jésus demande à Pierre de pardonner 70 fois sept fois…”; avant de revenir sur  l’importance de cette radio dans l’évangélisation en diocèse de Goma.

l’éveque de Goma institue une journée diocésaine de la Radio Maria

Monseigneur Willy NGUMBI, lisant le décret d’institution de la journée diocésaine de la Radio Maria

L’un des moments forts de cette messe c’est celui de l’institution, par l’évêque de Goma, de “la journée diocésaine de la Radio Maria”, qui sera désormais célébrée le 17mars de chaque année

.L’évêque l’a fait lors de son mot de circonstance, à travers la lecture du décret d’institution de la journée diocésaine de la “Radio Maria” qu’il a lui-même signé pour cette occasion.

“Outre l’annonce de l’Évangile et la prière quotidienne, la radio est essentielle pour faire connaître le magistère de l’Eglise, les messages des Évêques au niveau national, provincial et local.” reconnait Mgr Willy Ngumbi.

“Cet apostolat requiert un personnel qualifié et bien formé doctrinalement et techniquement” ajoute-t-il tout en remerciant la générosité des fidèles de Goma, grâce à laquelle cette radio continue à fonctionner jusqu’à présent.

“Je vous invite à vous approprier l’oeuvre de la Radio Maria, la voix de Notre Mère qui frappe à nos portes et vient nous visiter” a conclu le numéro-un du diocèse de Goma.

“A deux ans seulement de son fonctionnement,la Radio Maria Goma est déjà comptée parmi les meilleures en Afrique” abbé Adéodatus Muhigi

Dans son allocution,le révérend abbé Adéodatus Muhigi, directeur de la Radio Maria Goma, est revenu sur les encouragements qu’il reçoit toujours de la part des membres de l’association des radios Maria du monde, structure ayant offert cette radio au diocèse de Goma.

“Toutes les félicitations que je reçois, reviennent à toutes ces personnes qui ne cessent de donner, non seulement,leur argent mais également leur temps et leur prière pour l’avancement de cette radio.” a ajouté  le directeur de Radio Maria RDC-Goma.

” Grâce à la générosité des fidèles de Goma,à travers leur contribution pour cette radio, l’année passée nous avons occupé la  2ème place en Afrique, parmi les meilleurs sous-stations des radios Maria” a-t-il déclaré.

 Adédatus Muhigi a, par la même occasion, présenté et remercié tous ses collaborateurs qui interviennent d’une manière ou d’une autre pour que puisse fonctionner la radio Maria Goma.

 Retenons que c’est depuis le 24 janvier de l’année 2017 que la radio Maria RDC-Goma a émis pour la toute première fois en ville de Goma sur sa fréquence 107.6Mhz. Elle sera inaugurée officiellement une année plus tard, soit le 17 mars 2018 par Mgr Théophile KABOY, ancien évêque du diocèse de Goma, à qui nous dévons l’implantation de cette radio à Goma suite à ses multiples démarches à l’étranger.

Toute fois quelques défis restent encore à relever notamment l’incapacité de cette radio à couvrir jusqu’à présent l’ensemble du territoire du diocèse de Goma. Les chrétiens des paroisses non encore couvertes attendent toujours la réalisation des promesses des dirigeants de cette radio qui les ont toujours rassurés que les démarches sont en cours et qu’ils écouteront bientôt Radio Maria Goma.

Emmanuel BARHEBWA