Goma: du nouveau sur le mariage raté à Himbi, le fiancé concerné livre sa version

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Ce que je peux vous rassurer pour l’instant, c’est que tout va bien entre moi et ma fiancée. Ce qui ne s’est pas passé dernièrement, va bel et bien se passer dans un futur proche…” C’est cela que l’on retient de l’entretien “hors-micro” que Kivu Nyota a réalisé avec Monsieur Leon Amisi, au sujet de son mariage raté le 10 décembre dernier suite à l’absence de son couple au lieu de la cérémonie, et dont la nouvelle n’a pas céssé de faire polémique en ville de Goma.

Pour lui, les raisons du raté de cette cérémonie restent privées et ne valent pas la peine d’être revelées au public.

Leon venait de passer sept ans de fiançailles avec sa bien-aimée Safi Bahati, nous a-t-il revelé, disant ne pas être prèt à faire tomber toutes ces années pour aucune raison que ce soit.

Cette révelation de Monsieur Leon Amisi tombe au moment où des nombreuses versions ne cessent d’être formulées ça et là, cherchant à justifier le pourquoi de ce raté.

Quid de ces versions?

Si pour certains, les deux fiancés auraient connu des problèmes financiers à la veille de la ténue de leur mariage; pour d’autres l’absence de ce couple au lieu de mariage serait la conséquence d’un malentendu entre la fiancée et sa belle famille.
D’autres iront jusqu’à affirmer que cette absence se justifierait par une longue dispute entre les deux fiancés à la veille de la cérémonie.

Plusieurs autres versions ont été revelées à Kivu Nyota, mais pour des raisons d’éthique, elles sont omises volontairement au vu de leur sensibilité.

Que réagissent les concernés quant à ce?

Face à toutes ces versions au sujet de son couple, Leon se montre moins inquiet.
“Ils peuvent dire tout ce qu’ils veulent. Ça ne change rien de la réalité” lache-t-il sans reveler cette réalité dont il fait allusion, la jugeant de “privée”.

Souriant, Il révèle même avoir reçu plusieurs invitations sur facebook et plusieurs messages le ménaçant dans tous les sens sur “le pourquoi d’avoir abandonné sa fiancé dans des pareilles conditions”.
Tout cela ne l’inquiète pas du tout, à l’en croire, et ne compromet pas à sa vie de couple avec sa fiancée, moins encore à la cérémonie nuptiale en cours de préparation.

Pour rappel, le jeudi 10 décembre 2020 à Maji Matulivu (espace au bord du lac Kivu reservé à la prise des vues et aux cérémonies nuptiales en ville de Goma), le mariage de Leon Amisi et Safi Bahati n’a pas pu se célébrer suite à l’absence de son couple au lieu de mariage, et ce malgré la présence en ce lieu du bourgmestre et de quelques membres de deux familles. Une nouvelle qui n’a pas tardé à être publiée, commentée et à faire du buzz sur tous les réseaux sociaux de Goma, alimentant les débats dans tous les sens.

Emmanuel BARHEBWA