L’ONG AIP demande aux jeunes femmes de prendre conscience de leurs places pour participer au développement de la RDC et l’Afrique.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

C’était au cours d’un atelier organisé ce vendredi 6 mars 2020 à l’occasion de la journée internationale de la femme sous le thème « le relèvement socioéconomique de la femme congolaise » dans l’objectif de contribuer à la réduction des inégalités basées sur le genre dans la communauté et conscientiser les jeunes femmes et les jeunes filles sur le changement de comportement à travers un leadership transformationnel et autonome des jeunes femmes dans le Nord-Kivu à Goma.

Pour Madame Aimée Katungu, coordinatrice provinciale de l’AIP, les jeunes femmes doivent encore fournir beaucoup d’efforts pour accomplir leurs émergences socioéconomiques et professionnelles et se libérer des carcans qui les empêchent de s’épanouir. « les jeunes femmes doivent encore beaucoup lutter pour que cette autonomisation soit réelle. La jeune femme demeure dépendante sur base des préjugés. Lorsque la femme veut lever sa tête, il y a des découragements et cela fait que la femme reste toujours dépendante »

Elle a, au cours de l’activité, convié les jeunes femmes à prendre conscience de leurs places dans la société afin de participer au développement de la RDC  et toute l’Afrique. « Elles doivent quitter leurs zones de confort tout en luttant contre les préjugés qui les empêchent d’avancer. Elles doivent se donner courage, s’introduire dans cette lutte. Que les jeunes femmes se relèvent pour lutter contre toutes les violences basées sur le genre », a martelé Mme Aimée Katungu.

L’événement a aussi permis d’apprendre  aux jeunes femmes comment elles peuvent se lever et devenir autonomes. A travers les expériences partagées par d’autres jeunes femmes, les participantes se sont décidées à commencer à mettre leurs idées en œuvre pour s’engager au relèvement de la jeune femme congolaise.

AIP est une ONG locale qui œuvre dans le renforcement de l’auto-prise en charge des jeunes femmes en Afrique et en RDC.