RDC: la Cour constitutionnelle prête à réexaminer l’invalidation de certains députés

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

La cour constitutionnelle annonce la rectification des erreurs matérielles constatées dans les arrêts rendus sur les contentieux électoraux. Ce processus devrait commencer lundi 17 juin dans l’après-midi à la Cour constitutionnelle. D’après un communiqué officiel du greffier divisionnaire de la Cour datant du samedi 15 juin, 52 causes sont inscrites au rôle.

Cette mesure répond ainsi à l’attente de certains partisans de l’opposition  et certains députés invalidés, qui attendent le début des audiences avoir espoir d’avoir la suite  à leurs requêtes.

Rappelons que dans ses arrêts, la Haute Cour avait invalidé plus de 33 parlementaires dont 23 de la coalition LAMUKA, qui avait porté la candidature de Martin Fayulu.

Disons par ailleurs que le Président de la République a reçu en audience M. Luamba Benoit, Président de la Cour Constitutionnelle avec qui il s’est entretenu, ce lundi 17 juin 2019 à la Cité de de l’UA, sur les questions relatives aux contentieux électoraux en cours d’examen par la Haute Cour