TOURISME : Les opérateurs du Nord-Kivu échangent avec les délégués du ministère national autour de la loi sur le tourisme en RDC

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Ces échanges ont eu lieu au cours d’un atelier organisé ce lundi 08 février avec une délégation du ministère national du tourisme en provenance de Kinshasa, portant sur la vulgarisation de la loi-cadre qui régit le secteur du tourisme en République Démocratique du Congo.

Ont pris part à cette séance, à en croire les organisateurs, tous les opérateurs tenanciers des établissements d’hébergement, de restauration, de sites touristiques, des agences de voyage,  de transport touristiques, bref. tous les opérateurs économiques du secteur du tourisme.

Pour maitre Achille MALAMBA, un des intervenants dans cette rencontre, ces échanges répondent à un ordre du ministre national du tourisme qui  souhaite que soient vulgarisés les textes règlementaires de son secteur afin d’améliorer la collaboration entre l’Etat et tous ses partenaires dans le secteur du tourisme.

« C’est un ordre que Son Excellence le ministre Yves BUNKULU ZOLA nous a donné, de venir vulgariser la loi, les textes règlementaires… Vous savez que depuis 2018, nous avons une loi fondamentale, une loi cadre qui régit maintenant le secteur du tourisme, un secteur qui, hier était dépourvu de pareil cadre…voilà ce qui justifie notre présence ici » déclare-t-il avant d’exhorter tous les opérateurs économique du secteur à respecter la loi et les textes règlementaires pour éviter des sanctions.

Si certains participant ont, séance tenante, dénoncé ce qu’ils qualifient de tracasseries de la part de certains agents de l’Etat qui viennent percevoir des taxes non reconnues par le  ministère du tourisme, d’autres se sont plaints du retard dans la livraison de certains documents de la part des autorités, ou du désordre dans la reconnaissance des hôtels sans ou avec étoile, pour ne citer que ces plaintes.

Toutes ces questions ont trouvé leurs réponses de la part des délégués du Ministre Yves ZOLA, qui ont appelés les participants, qu’ils qualifient de « partenaires privilégiés de l’Etat », à favoriser un climat d’entente et de collaboration avec les agents de l’Etat tout dans le strict respect de la loi en vigueur.

Notons qu’en septembre dernier, le ministre national du tourisme, lors de sa tournée à l’Est de la RDC, s’était entretenu avec ces mêmes opérateurs du secteur au Nord-Kivu. Outre leur prêter oreille attentive, il leur a présenté le plan de la relance du secteur touristique en période post-covid-19.

Emmanuel BARHEBWA