Volcan Nyiragongo : Le lac de lave réapparait dans le cratère principal 4 mois après l’éruption

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le cratère principal du volcan Nyiragongo est de nouveau alimenté d’un lac de lave après avoir été vidé suite à l’éruption volcanique du 22 mai dernier.

Contacté par 7SUR7.CD ce samedi 25 septembre 2021, Kasereka Mahinda Célestin, Directeur Scientifique de l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG), renseigne que c’est depuis le 18 septembre dernier que ce lac de lave est réapparu, ce qui constitue un bon signe, au vue des tremblements de terre qui ont suivi la dernière éruption volcanique et qui aurait causé de grosses fissures.

« Le 18 septembre dernier, dans la soirée, il y a une lumière que la population de Goma a vu au sommet du volcan et qui donnait un signe qu’il y a réapparition du lac de lave. Le lendemain nous avons envoyé notre équipe au sommet pour vérifier réellement s’il y a ce lac de lave. Au même moment qu’ils arrivaient, il y a eu effondrement et la cheminée a été bouchée, la réalité est qu’il y a réapparition du lac de lave et pour nous, c’est un bon signe puisque l’éruption de 2021 a créé beaucoup de fractures dans la ville et en dehors, maintenant que le système a trouvé un endroit pour respirer, c’est un bon signe. La crainte était que si ça se bouche, ça peut sortir par différentes sorties qui ont été créées », confie Kasereka Mahinda à 7SUR7.CD.

Ces dernières semaines, des séismes ont de nouveau été ressentis dans la ville de Goma et ses environs. L’OVG affirme que c’était pendant le processus de réalimentation du cratère principal du Nyiragongo.

Aujourd’hui, des caméras sont installées sur la montagne pour surveiller à temps réel l’activité du volcan, qui est aujourd’hui à une étape normale. L’OVG appelle la population à ne pas paniquer et à vaquer librement à ses occupations.

Pour rappel, lors de l’éruption du 10 janvier 1977, le lac de lave est réapparu dans le cratère principal après 5 mois alors que pour l’éruption du 17 janvier 2002, la réalimentation est intervenue 3 mois après. En 2021, c’est donc 4 mois plus tard.

7sur7.cd via Kivu Nyota