ISHARA JOHNSON arrêté pour usurpation de qualité du président du parlement des Jeunes du Nord-Kivu.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

ISHARA BUTARAGAZA Johnson vient d’être transféré ce mardi  matin à la prison de Munzenze après une nuit passée au cachot, nous rapporte le parlement des jeunes du Nord-Kivu. Il a été arrêté hier lundi 16 décembre  2019.  Selon Gentil Kashali, directeur de Cabinet de Monsieur Arthur Omar Kayumba, président national du parlement des jeunes, cette action de la justice intervient après un jugement prononcé au cours d’une audience publique en date du 28 novembre 2019 (dont Kivunyota a consulté une copie du jugement) qui prévoit seize mois de prison ferme et une amende de 2000$ au Parlement des Jeunes.

 Ishara Johnson est condamné pour usurpation de qualité de président du parlement des jeunes du Nord-Kivu, faux commis en écriture et usage des faux, imputation calomnieuse.

 Le bureau du parlement des jeunes du Nord-Kivu représenté par Ibrahim Ali en tant que président dont l’autorité a été usurpée, nous fait-on entendre « met en garde tous ceux qui continuent à suivre Ishara Jonhson dans son périple illégal au risque de subir la rigueur de la loi. » extrait dun communiqué qui a été rendu public et dont la copie a circulé sur les réseaux sociaux la nuit du lundi à ce mardi.

La rédaction.

Notre hebdomadaire imprimé