La Fondation Rachel Hagumi au secours des plus démunis

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

A l’heure où l’humanité s’effondre, la peur, l’angoisse, le désespoir ont surgi, la faim a installé son campement, tout s’est confiné, tout le monde s’est cloisonné sur son ‘’ego’’ pour subsister à la crise et, sans scrupule, oubliant les plus nécessiteux, ceux ayant le plus besoin d’assistance humanitaire.

Pourtant, depuis Kinshasa, cette digne fille du Kivu a mis son salaire et tous ses moyens au profit des plus démunis, les plus affectés par cette période virale où ‘’tout’’ est confiné. A travers sa fondation ‘’Rachel Hagumi Foundation’’, Rachel Hagumi a su orienter son regard de générosité aux enfants orphelins et aux femmes veuves, victimes des affres de guerres qui ont crucifié le Kivu depuis des décennies, d’ailleurs le principal objectif de sa fondation lancée officiellement à Goma le 9 mars de cette année.

Enfants beneficiaires de la fondation

Grace à une équipe des volontaires sur place à Goma, ces bénéficiaires reçoivent chaque semaine des vivres, des chaussures, des habits, des t-shirt de sa marque RHCare et bientôt des médicaments. De façon fréquente, la fondation Rachel Hagumi nourrit les enfants et les veuves, surtout en cette période où le COVID-19 a pris le monde en otage, cela, dépendamment des moyens disponibles. Le mois passé a été caractérisé par quatre bonnes descentes dont les résultats ont été plus que satisfaisants, se félicite la jeune philantrope.

Beneficiaires de la fondation avec l’équipe de coordination

Satisfaisants ? Oui ! Mais Rachel aimerait bien faire plus. Elle aimerait bien assister d’autres orphelins, d’autres veuves dans les quartiers de Goma et au-delà de la ville touristique. Hélas qu’elle n’ait pas encore assez de moyens. Rachel s’en plaint car elle n’a jusque là reçu aucun financement pour son magnifique projet.

Comme dit ci-haut, elle accomplit ses œuvres caritatives avec l’aide louable de son mari, Paul Abedi, qu’elle épouse en 2018, le 1er septembre et avec qui elle dirige une société « Pazuri’’, une agence  de voyage œuvrant à Kinshasa.

Fille de Goma, Rachel Hagumi veut y étendre l’ensemble de ses projets. En 2018, elle crée RHCare, une marque d’accessoire de mode. Née à Goma le 7/01/1998, Rachel Hagumi a grandi à Goma. Elle a fait ses études secondaires au Complexe Scolaire Amen avant de commencer ses études supérieures à l’ULPGL, ce qu’elle poursuit jusqu’aujourd’hui à l’Université de Kinshasa. Avant d’aller à Kinshasa, elle a travaillé pour SATGURU et puis Ethiopian Airlines.

Notre hebdomadaire imprimé