L’atelier de lancement du projet sur l’élaboration des documents de politiques publiques provinciales/secteurs foncier et d’aménagement du Territoire du Nord-Kivu s’ouvre ce mercredi à Cap Kivu

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

analyses prospectives » ayant pour cible l’amélioration de la gouvernance de la terre « qui ne cesse de se complexifier et de s’amplifier avec la pression démographique et la récurrence des conflits ».

Pendant deux jours, les participants réfléchissent sur comment faire des étatsgénéraux des Affaires foncières afin de dégager les contraintes, des forces et des opportunités d’une amélioration qualitative de la gouvernance foncière au Nord-Kivu. Le ministère des Affaires foncières désire également, à travers cet atelier, doter la province du Nord-Kivu d’un Plan Stratégique du Secteur foncier et de ce plan devra décliner le Plan d’Actions prioritaires d’ici 2023 comme cela est inscrit dans le programme du gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu KASIVITA avec comme vision de faire de la province du Nord-Kivu « une province prospère, une oasis de paix pour toutes les communautés et où il fait beau entreprendre ».

Dans son mot de bienvenu, le maire de la ville de Goma, Monsieur MUISSA KENSE Timothée, participant à l’atelier, a félicité le gouverneur de la province du Nord-Kivu pour l’organisation de ces travaux qui, a-t-il déclaré, rencontrent la vision du chef de l’Etat, SE Félix AntoireTshisekedi « pour qui la boussole est ‘’le peuple d’abord’’ ». Le numéro un de la ville de Goma a estimé qu’il est maintenant nécessaire d’assurer la protection des concessions de l’Etat, à travers les documents des politiques provinciales « car elles sont menacées par la gloutonnerie de certains nantis »

Dans le mot d’ouverture du gouverneur de la province du Nord-Kivu, le ministre des Affaires Foncières et Aménagement du territoire, Son Excellence Me Rodriguez MUHINDO a présenté les vœux du patron de la province du Nord-Kivu de voir tout le monde « mobiliser des énergies pour construire notre chère et belle province en apportant notre pierre à l’édification de la maison commune qui est la province du Nord-Kivu » Pour Carly NZANZU KASIVITA, la réussite de ces travaux devra mille fois contribuer à l’essor du Nord-Kivu dans le secteur des Affaires foncières  en ce qui concerne la résolution pourquoi pas une fois pour toutes des crises qui sévissent souvent ce secteur. « En définissant ainsi l’agenda de ce processus à la fois socio-politique et technique, la province du Nord-Kivu sera en train de résoudre durablement les conflits liés à la terre ainsi que lesdéséquilibresdéveloppementaux de ces entités territoriales  tout en légitimant sans discrimination les actions et projets d’intérêts communs relavant du foncier  et de l’aménagement du territoire voire de l’urbanisme qui se trouve à cheval sur les deux secteurs »

L’atelier ce jeudi 24 septembre.  Parmi les participants à l’atelier nous pouvons signaler la présence de quelques membres du gouvernement provincial, l’assemblée provinciale, les membres de l’administration foncière venue de Kinshasa, quelques autorités administratives nationales, autorités judiciaires et auxiliaires de la justice, autorités coutumières, société civile et quelques partenaires techniques.

Patrick BASSHAM