Le DG de l’ISDR-GOMA contre les cours à distance

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le Docteur José KAYUMBA BAYE, au cours d’une interview, mercredi 25 février 2021 croit en l’efficacité des cours dispensés en direct et par intermittence dans les auditoires, dans l’optique de faire respecter les mesures barrière dans la riposte à la pandémie de COVID19 en lieu et place des cours à distance.
Il dit se réjouir que les cours ont repris au sein des établissements scolaires comme c’est le cas à l’Institut Supérieur de Développement Rural de Goma, ISDR en sigle, une Institution officielle de la capitale touristique de la RDC . Il affirme que les étudiants s’appliquent pour achever l’année en cours ; année dont le calendrier est étalé sur peu de temps que normalement.

L’année prend son envol, cependant pratiquement la disproportion entre le nombre d’étudiants, élèves ou écoliers par rapport à l’espace des salles de classe ou bancs disponibles demeure un casse-tête parmi d’autres défis à relever dans la formation et la lutte contre COVID19 à la fois :
« Nous n’avons pas voulu que toutes les promotions reviennent au même moment, nous avons envoyé certains étudiants commencer par le stage. Il y a un dispositif de lavage des mains et de prélèvement de température à l’entrée de chaque auditorium. Dans les salles, les cours sont dispensés aux étudiants assis à deux, l’un à l’extrême opposée de l’autre sur un banc » confie le DG de l’ISDR-Goma
Certes, pour la deuxième vague de la pandémie en vogue, les enfants sont eux aussi exposés ; nonobstant le fair que le port de masque à cette catégorie d’âge n’est pas conseillé puisqu’il les rend de plus en plus vulnérable aux maladies des voies respiratoires.

Flavien MUHIMA