Lutte contre covid-19 au Nord-Kivu: les Journalistes et leaders communautaires réunis en formation par le Club RFI RDC, autour de la riposte contre les épidémies

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Du lundi 21 au mercredi 23 septembre 2020, une quarantaine des journalistes et leaders communautaires du Nord-Kivu ont bénéficié d’une formation de renforcément de capacités à Goma, sous le thème: “Communication médiatique et gestion des rumeurs en temps de crise sanitaire”.

Organisée par le club RFI RDC/ASBL, dans le cadre de son projet NAITIKA-NAJIKINGA-NAKINGA; cette formation a eu pour objectif d’outiller davantage les participants sur les moyens de communiquer et de gerer les rumeurs en temps de crise sanitaire, ont laissé entendre les organisateurs.

Pour Maître Zacharie BASHWIRA, coordonateur des projets au sein du club RFI RDC/ASBL, à l’issue de ces trois journées de formation, il espère que “desormais les participants vont contribuer à lutter contre les rumeurs, et à donner la bonne information en période de crise sanitaire “.

Ils savent désormais, souligne-t-il , ” où trouver la bonne information, comment distinguer une rumeur d’une vraie information, comment transmettre au public cette vraie information, etc, tout ceci dans le but primordial de lutter contre les rumeurs et toutes les résistances qui peuvent en surgir”. Et de rencherir: ” Nous avons encore des souvenirs malheureux des dégats qu’ont causés toutes ces résistances lors des précédentes épidémies en RDC. D’où la nécéssité de détruire les rumeurs avant qu’elles n’entrainent le pire dans la communauté…”

Côté participants, la satisfaction est très grande du fait que la matière a été adaptée au contexte et a servi également de rappel pour des notions du métier déjà oubliées.
“Cette formation valait son pésant d’or vu le contexte actuel de la crise sanitaire que traverse notre pays et le monde entier en général. Je remercie tous les formateurs et en particulier celui qui nous a rappelé les notions de la communication en temps de crise, qui diffère de la communication ordinaire… C’est une formation qui va me permettre de m’améliorer dans l’exercice de mon travail, et surtout dans le traitement d’une information liée la thématique d’une crise sanitaire “ a témoigné Gina Mulumba, journaliste à la radio Pole Fm, une des participantes.

Notons que la cérémonie de clôture ce mercredi 23 septembre a été sanctionnée par la remise des brevets à tous les participants après que ces derniers ont fini à présenter des travaux pratiques leur soumis à la veille en guise d’évaluation.

Emmanuel BARHEBWA