Vers une résolution pacifique des conflits entre étudiants du Campus du lac grâce à NPCYP

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Les étudiants du campus du Lac se sont enfin engagés à cohabiter pacifiquement au sein de cet établissement académique. Un acte d’engagement commun a été signé entre les porte-paroles des étudiants des institutions du Campus du Lac à savoir l’UNIGOM, l’ISTOU, l’ISTM, l’ISTA, en présence des autorités académiques, des autorités politiques, militaires et administratives.
C’est le résultat d’un dialogue interuniversitaire qui a été organisé en faveur des étudiants de ce campus sous l’accompagnement de NPCYP ( National Partenrship of Children and Youth in Peacebuilding) dans le cadre du projet « AJP » (Action des Jeunes pour la Paix » L’événement a eu lieu dans la grande salle de l’hôtel la Joie Plazza sous le thème « Dialogue inclusif et constructif sur la cohabitation pacifique des institutions au campus universitaire du Lac ».

Au cours de ces assises, les étudiants ont présenté les causes des conflits qui gangrènent le campus du lac et ont proposé des solutions en termes de recommandations pour arriver à instaurer une paix durable sur ce milieu universitaire.

Parmi ces recommandations, on peut citer par exemple renforcer le comité mixte de suivi et gestion des conflits qui rassemble les étudiants  provenant de différentes universités qui œuvre au campus du lac.

Le conflit entre les étudiants du campus du lac existe depuis plus de dix ans et a entrainé plusieurs dégâts matériels et humains et perturbe les activités académiques chaque année.

Patrick BASSHAM

Notre hebdomadaire imprimé