Goma : le projet TUFAULU PAMOJA ouvre la voix à 1200 jeunes pour s’engager dans les activités de developpement

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

C’est à travers des séances de formation dans plusieurs filières ( entrepreneuriat, politique, agriculture, et autres), et plusieurs autres techniques d’encadrement et accompagnement de la jeunesse que ce projet, conçu pour une durée de trois ans, compte ouvrir la voix à 1200 jeunes du Nord-Kivu, pour s’engager dans les activités de developpement du pays.

L’élaboration de la feuille de route de ce projet a été faite lundi 05 avril 2021 dans la grande salle de la maison des jeunes à Goma par les membres des organisations et association des jeunes; avec la participation du président du conseil urbain de la jeunesse et du conseiller au ministère provincial de la jeunesse au Nord-Kivu. La feuille de route prevoit l’ensemble des activités à mener dans le cadre de ce projet, leurs objectifs et leurs chronogrammes d’exécution.

Pour Nelson Mantama, coordonateur de ce projet, TUFAULU PAMOJA (réussir ensemble) vise l’implication et la promotion des jeunes et de la femme dans le sphère des instances de prise des décisions et cela dans le processus de paix et de développement à tous les niveaux, en RDC en général et au Nord-Kivu en particulier.

Ce projet, indique-t-il, s’étend sur trois ans et sa prémière année s’est achevée sans que les activités ne soient débutées faute de la crise sanitaire liée à la pandémie à Covid-19.
Il cible au total 1200 jeunes en province du Nord-Kivu dont 800 à Goma et 400 autres en territoire de Beni, avec comme vision la cohabitation pacifique.

Le projet TUFAULU PAMOJA est financé par l’ambassade de la Suède en RDC et est mis en oeuvre par la CAFOD ( Caritas d’Angleterre), La Commission Episcopale Justice et Paix, le Mouvement Rien Sans les Femmes, ainsi que les plateformes provinciales des jeunes.

Emmanuel BARHEBWA