Hon.Ausse Afingoto Jackson sur l’insécurité en Ituri : “Pour la personne qui a des armes, il faut lui opposer les armes”

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

De passage à Goma ce dimanche 17 janvier 2021, en provenance de Kinshasa régagnant Ituri sa base éléctorale, l’honorable Ausse Afingoto Jackson s’est livré à la presse locale et propose une réponse militaire pour éliminer les groupes armés en Ituri.

À en croire ce député national de la circonscription d’Irumu, la situation securitaire en Ituri devient de plus en plus préoccupante ces derniers temps. D’où, il y a urgence d’une réaction de la part des autorités.

Il dit cela après avoir donné un tableau sombre de la situation sécuritaire du coin revenant sur le dernier massacres enregistré en Ituri ayant couté la vie à 10 pygmés.
Il dit se rendre à Bunia “pour exiger des enquêtes et palper du doigt la réalité du terrain afin d’établir les responsabilités”.

“Ituri est ménacé actuellement en commençant par son chef lieu,Bunia”. lache-t-il. Bunia est encerclé par des groupes armés, révèle-t-il, qui semènt terreur et désolation depuis plusieurs mois maintenant.

Révenant sur la récente dotation des jeeps à 11 territoires de cette province, l’élu d’Irumu soutient qu’un tel don c’est donner à l’ennemi la province sur un plateau d’or.

Parmi les solutions qu’il propose pour mettre fin à la recrudescence des groupes armés, Ausse Afingoto ne va pas par quatre chemin et précaunise une réponse militaire.

” l’insécurité est faite par les personnes déténant les armes, et pour la personne qui a des armes, il faut lui opposer les armes” déclare-t-il.

Cet élu conclut en appelant la jeunesse à se désolidariser des groupes armés, et les autorités à faire tout pour éradiquer cette insécurité. Le levier militaire en Ituri est une urgence pour palier à l’activisme des groupes armés dans cette partie du pays, souligne-t-il.

Ricardo Olenga