La Maison des Jeunes Goma et l’IDE lance un nouveau documentaire pour la promotion des droits de la femme et de l’enfant.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

« Protégeons la femme et son enfant, la résolution 1325 c’est maintenant » c’est le titre du film que lance l’Initiative  pour le Développement Endogène (IDE) ce dimanche 25 novembre 2018 à l’hôtel VIP à partir de 14 heures de Goma.

Ce film travaillé avec finesse et expertise est inspiré de la résolution 1325 du conseil de sécurité des Nations Unies « femmes, paix et sécurité ». Pour y arriver, l’IDE a fait participer trois universités de la ville de Goma, actrices clés dans la promotion des droits de la femme et la réintégration du leadership de celles-ci dans la communauté. Il s’agit de l’ULPGL, l’UCS  et l’UNIGOM.
Pour Nelson Mantama, directeur exécutif du projet, ce film documentaire sera un support sans précédent dans le programme de formation et de sensibilisation sur les droits de la femme pour une durée de 3 ans. Il va particulièrement cibler la population féminine affectée par les conflits et victime des violences sexuelles, « pour leur réintégration dans la vie active comme femmes leader, comme femmes engagées et sauver l’avenir de leurs enfants à travers le pays et dans le monde »

Ce documentaire riche en thématique parlera du Leadership féminin, Engagement, Egalité, la lutte contre les violences sexuelles, la lutte contre le VIH, les droits des femmes et des filles à travers le DDR, les défis des femmes en matière de réintégration, les défis des femmes en matière de participation politique, la situation des femmes refugiées

Il a pour objectifs :

  • Réunir les femmes leaders, inspirantes et libres
  • Booster la construction du leadership des femmes pour plus de leadership, pour plus de performance et pour plus des résultats (les techniques de gestion, l’informatique, la bureautique, la réfection des routes, la construction, etc.)
  • Lancer un message de soutien aux initiatives des femmes congolaises en leur permettant d’acquérir les ressources nécessaires (financières, logistiques et humaines) pour participer efficacement à tous les aspects de la socio-politique dans le pays.
  • Rappeler le soutien des initiatives visant à lutter contre la violence sexuelle faite à la femme dans tout le pays en général et dans les zones post conflits du Nord et du Sud Kivu en particulier.
  • Apprendre comment intégrer le principe de l’égalité entre les sexes dans les programmes humanitaires et dans les programmes liés à la paix et à la reconstruction.
  • Concevoir un cadre politique qui vise la participation des femmes aux affaires locales, notamment en sensibilisant la population et les acteurs locaux sur le rôle des femmes dans la paix, le développement et la réconciliation nationale
  • Enfin, ce présent documentaire appelle le Conseil de Sécurité ainsi que les partenaires internationaux et régionaux à fournir un appui financier et technique pour l’autonomisation économique des femmes, ce qui aidera à lutter contre la pauvreté et la nature cyclique de la violence en RDC.

CPN,SMS pour une grossesse apaisée.
Dans ce même cadre, ce sera une occasion pour l’IDE de présenter au public le logiciel CPN SMS. Ce logiciel a été conçu par les jeunes ingénieurs dans le but de faciliter les femmes enceintes dont la plupart ratent des rendez-vous de consultance pour des raisons liées à certaines conjonctures sociales. Ce logiciel CPN SMS facilitera les femmes enceintes à ne pas se déplacer pour les centres de consulation. C’est un système efficace de rappel du rendez-vous de Consultation Prénatal.

Ce dimanche 25 novembre, il sera expliqué les procédés pour l’usage de ce logiciel, un premier à Goma et partout ailleurs

 

 

Notre hebdomadaire imprimé