Kivu Nyota Presse

0 2 minutes 4 mois

L’alerte de l’ambassade des États Unis en RDC la soirée de ce jeudi 12mai 2022 sur une éventuelle ménace terroriste sur la ville de Goma, ne cesse de faire couler encre et salive aussi bien au sein des services de sécurité  de la ville qu’au sein de l’opinion locale.

Dans une nouvelle réaction nous parvenue ce matin, le colonel Job Alisa, commissaire supérieur Principal à la PNC/Ville de Goma; appelle au calme tout en fustigeant la procédure par laquelle l’alerte de l’ambassade des États Unis a été faite.

« Si l’Ambassade a des informations fiables ,il doit les mettre à la disposition des autorités compétentes de la rdc et non sur les reseaux sociaux.
Néamoins,la population doit être rassurée que ,avant ledit alerte,pendant et après alerte,il est de notre devoir de securiser et defendre l’integrité de notre ville de goma.
Un groupe rebelle qui va tenter faire une aventure va nous voir sur son chemin.
La polution doit vraiment garder son calme et tout celui qui aura une information à nous fournir,nous sommes disposés  à lui récevoir avec toute sa sécurité » a-t-il réagi.

Plusieurs habitants de la ville de Goma ont passé la nuit la  peur au ventre, après cette alerte de l’ambassade des États Unis en RDC, tombée dans la soirée de ce jeudi 12 mai; indiquant que la ménace terroriste pourrait provenir d’un bateau sur le lac Kivu au niveau du port de Goma, pour se répandre sur toute la ville, appellant à la vigilance.

Emmanuel BARHEBWA

Laisser un commentaire