Nyiragongo : l’honorable Adèle BAZIZANE condamne le détournement des aides destinées aux sinistrés du volcan

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Dans une interview exclusive accordée à Kivu Nyota samedi 03 juillet 2021 à Kanyarushinya où elle prenait part à la messe de confirmation par l’évêque de Goma de 184 jeunes de la paroisse Sainte Thérese de l’enfant Jésus de Kanyarushinya; cette élue du territoire de Nyiragongo,  quoique suspendue momentanément de ses fonctions en raison de l’état de siège,  condamne avec fermeté cette pratique qui, selon elle, est devenue alarmante dans ce milieu suite aux alertes qu’elle reçoit régulièrement des vrais sinistrés.

Selon Adèle BAZIZANE, beaucoup d’alertes lui parviennent régulièrement des habitants de Nyiragongo dénonçant un comportement « irresponsable de certains citoyens venus de Goma et d’ailleurs, et qui se faufilent dans les camps pour bénéficier des dons offerts aux sinistrés, alors qu’ils ne les sont pas… »

Pour arrêter cette pratique, la questeur de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu demande au gouverneur militaire de mettre en place un mécanisme de contrôle et d’identification des faux sinistrés, afin que ceux-ci soient sanctionnés.

les sinistrés cantonnés dans la cours de l’EP KANYARUSHINYA

S’adressant aux auteurs de ces actes, “dans un langage plus évangélique”, l’élue de Nyiragongo indique que ceux-ci commettent  un péché très grave et s’attirent d’énormes malédictions en s’accaparant des dons offerts aux sinistrés. Les exhortant à arrêter immédiatement cette pratique, elle leur prêche l’amour et la solidarité envers ces peuples qui ont tout perdu.

« Mes chers sœurs et frères, ne nous attirons pas des malheurs en nous accaparant des dons offerts aux sinistrés….S’ils traversent cette situation aujourd’hui, ce n’est pas qu’ils l’ont voulu; ils ont par contre besoin de notre aide… Si tu as deux casseroles, donnes-une à ta sœur ou ton frère sinistré, ….Ces compatriotes ont tout perdu : leurs maisons, leurs champs, et tout ce qu’ils possédaient, a été ravagé par la lave. Faisons plutôt preuve de solidarité envers eux et Dieu va nous bénir… » dit-elle.

Elle a chuté, par marteler que se déguiser en sinistré alors qu’on l’est réellement pas, c’est jouer négativement sur la psychologie des victimes.

Emmanuel BARHEBWA