Sécurisation foncière dans le diocèse de Goma : La Caritas octroie des véhicules et motos aux circonscriptions foncières

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Dans le cadre de son projet « Sécurisation des terres dans le diocèse de Goma », projet financé par l’Union Européenne dans le but d’apporter une réponse aux initiatives de stabilisation de l’Est de la RDC; le bureau diocésain de la Caritas/Goma vient d’octroyer ce mardi 15 décembre 2020 trois jeeps et plusieurs motos aux conservateurs des titres immobiliers des différentes circonscriptions foncières du diocèse de Goma, étendues sur les provinces du Nord et Sud-Kivu.

La cérémonie de remise officielle de ces engins roulants s’est tenue dans la cours de cette institution de l’Eglise catholique à Goma, sous la houlette du directeur de cabinet du ministre provincial des affaires foncières au Nord-Kivu, en présence des responsables de la Caritas/Goma et de tous les bénéficiaires venus de leurs territoires et chefferies respectives.

Les circonscriptions foncières ayant reçu des jeeps sont celles de Rutshuru, Kalehe et Masisi pendant que les chefferies de Bwisha, de Bwito, de Bahunde et les groupements de Nyalipe, de Bukombo, de Kanyaboyonga, de Buzi, de Bashali Mokoto, de Kamuronza, de Ufumando 2, le secteur de Katoy et la cooperative de construction de Katoy (COCONSKA) ont tous réçus des motos.

Pour le révérend abbé Richard Muhindo, Directeur du Bureau Diocésain de la Caritas en diocèse de Goma, ces engins serviront au déplacement des agents des titres fonciers afin de leur permettre de rejoindre les populations et de se rassurer de l’impact dudit projet au sein de la communauté.
« Au fait le projet n’est pas encore fini. C’est maintenant la mise en pratique du projet. Ces engins c’est pour les aider à se déplacer, à aller vers les bénéficiaires, vers les communautés locales, voir si l’impact est vécu dans les communautés » a-t-il déclaré, avant d’être appuyé par Monsieur Jacques KAMBALE, directeur de cabinet du ministre des affaires foncières au Nord-Kivu qui, après avoir loué le partenariat entre la Caritas et le gouvernement provincial, a soutenu que ces engins roulants contribueront à la réduction des conflits fonciers en province car « ils vont rapprocher l’administration foncière des administrés ».

Un des bénéficiaires de ces engins, le Mwami NDEZE Jean-Baptiste, Chef de la Chefferie de Bwisha/territoire de Rutshuru, reconnaissant que les conflits fonciers constituent plus de quatre-vingt-dix pourcents des problèmes de sa circonscription; se réjouit de cette dotation de la part de la Caritas et promet, comme tous les autres bénéficiaires, d’en faire bon usage.
« Comme vous le savez, la chefferie de Bwisha est très vaste. Donc ceci est un plus pour notre service qui est en charge du suivi de la sécurisation des terres. Ça va surement contribuer à améliorer la qualité des services qu’on peut offrir à la population  », a-t-il indiqué à Kivu Nyota Magazine.

Il faut noter que le projet “Sécurisation des terres dans le diocèse de Goma” vient de durer trois ans et demi d’exécution soit du 1er mars 2016 au 31 aout 2019, laissant derrière lui plusieurs réalisations…

Néanmoins, “les frais exhorbitants d’acquisition des titres”, ” l’insécurité dans certains milieux”, “l’absence des autorités coutumières dans leurs entités”, ” l’occupation illégale des terres des déplacés”, “l’accaparation des terres des paysans par certains grands concessionnaires”, “le retard des procès du domaine foncier”, etc. sont entre autres les contraintes rencontrées dans l’execution de ce projet, a-t-on appris de la part de ses exécutants.
Le travail à faire reste ainsi très grand pour que tous ces defis soient relevés et pour que soient éradiqués, si pas réduits sensiblément, les conflits fonciers à l’Est de la RDC…

Emmanuel BARHEBWA