Vive tension à Goma: la police étouffe une manifestation des étudiants qui exigent la reprise des cours

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

C’est entre 9h et 10h que les premiers manifestants ont été visibles sur l’artère principale de la ville , la route nationale numéro 4 Goma-Sake, scandant des chants pour la reprise des cours et empêchant la circulation, barricadant la voie par des pierres.

Une unité de 3 agents de la police en première intervention d’urgence, à la hauteur de 3 paillottes va essayer de remettre tout en ordre, exigeant aux riverains de degager chacuns devant sa porte les amas de pierre sur la voie publique.

Pendant ce temps, les jeunes grevistes vont poursuivre leur mouvement de colère, avant que la police ne fasse usage de tirs de dispersion.

Les activités reprises, quelques minutes après, la police reste tout de meme sur ses gardes et multiplie les rondes.

La psychose demeure au sein de la population, pendant ce temps, certains syndicats des enseignants ont annoncé une manifestation au bureau du ministere de l’éducatiin au Nord-kivu.

Emmanuel BARHEBWA